Incendie, pillage, blessés : une journée très agitée dans la localité Noussy…

Echo de nos régions
Une maison incendiée à Noussy
Une maison incendiée à Noussy

LABE-Le pire a été évité de justesse dans la sous-préfecture de Noussy située à 18 kilomètres de la ville de Labé. Accusé d’être un voleur de bétails réputé dans la région, Saidou Weedouwel, un citoyen de ladite localité a failli être lynché par les populations qui l’accusent d’être responsable de leur malheur.

Tout est parti lorsque des gens ont appris que plusieurs bêtes volées sont attachées chez Thierno Saidou. De bouche à oreille, la nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre. Aussitôt, une foule en colère est venue incendier plusieurs bâtiments et cases lui appartenant, signe de vengeance. Même certaines habitations de ses voisins n’ont pas été épargnées. L’acte s’est produit dans la journée de ce lundi 28 janvier. La police venue procéder à la restitution des animaux volés a été débordée et a fait un grave accident sur le chemin de retour. Il y a huit (8) agents gravement blessés dont des fracturés. Avant ce lundi 28 janvier, le présumé voleur Saidou Weedouwel de peur d’être lynché par la foule s’est mis  lui-même à la disposition justice

«  Le voleur de bétail est allé se rendre lui-même à la justice, mais ce n’est pas la première fois qu’il soit arrêté, l’année dernière nous l’avions arrêté et mis à la disposition de la justice, il a été libéré sans jugement. Cette fois c’est les populations qui sont allés chez lui retrouver plusieurs animaux volés. Les victimes de tous les villages visions chacun est venu rechercher  son animal perdu. C’est dans cette atmosphère que la police même est venue pour canaliser la foule. Débordés, les agents  étaient obligés de quitter, comme personne n’est contrôlait la foule, certains ont mis le feu sur  l’habitation du présumé voleur. Actuellement tout le village est désert, tout a été saccagé, Saidou Wedouwel, c’est le nom du voleur, il est connu de tous y compris les servie de se sécurité» a expliqué de le maire de Noussy, Docteur Mamadou Oury Noussy Diallo

Mamadou Billo Diallo, se dit victime de vol de ses bétails depuis plusieurs années. Il espère que le présumé voleur reste en prison pour le restant de ses jours. «  Cet homme a fatigué tous les villages ici et puis il est sûr de lui, il vole partout il vient attacher chez lui. Les gens disent qu’il est compétent en science occulte. Mais cette fois nous sommes déterminés à ce qu’il reste en prison. Imaginiez les sous-préfectures de Dionfo, Kaalan, Sannou, Noussy, il va partout voler, hier, c’est tous les villages-là qui se sont rendus à Weedouwel quand ils ont appris beaucoup de bêtes sont attachés ici après que le voleur lui-même s’est rendu à la justice qui l’a mis en prison. Nous ferons en sorte qu’il y reste, il nous a vraiment fait souffrir. Souvent il est arrêté mais nous le retrouvons ici quelques jours après. Le mal est qu’il a ses complices dans les services de sécurité et la justice sinon comment il est libéré ? A chaque fois qu’il est arrêté sans jugement il revient menacer les populations », a témoigné ce citoyen.

La police qui s’est rendue sur les lieux a été débordée et a vite quitter. En cours de route, leur véhicule a fait un accident au cours duquel plusieurs agents ont blessés. « Huit  (8) agents étaient venus mais ils ne pouvaient pas maitriser la foule qui voulait même s’attaquer à la police. Pour éviter des problèmes, nous avons dit à la police de partir. Avant qu’on ne quitte les lieux la tension était vive déjà. Ils ont défoncé les portes de ses maisons, tout a été incendié même certains bâtiments appartenant à ses voisins ont été incendiés. Ses trois maisons, quelques cases et ses enclos ont été pillés puis incendiés. Mêmes ses voisins n’ont pas été épargnés.  Eux  ont perdu  deux maisons. Sur le chemin de retour nous avons fait un accident. Il y a eu 8 blessés dont trois fracturés » a expliqué Oumar Baldé.

« Quand nous avons appris que beaucoup d’animaux ont été retrouvés au domicile de la personne incriminée, il était question d’identifier les propriétaires afin de faire la restitution, entre temps une foule nous surprend, certains sont venus de Mali Yembering et Tougué y compris des sous-préfectures de Labé. En quittant  les lieux mes agents ont fait un accident. Ils ont été dépassés par un autre véhicule ont niveau d’un virage à Kanso, ils ont fait un accident, 7 policiers blessés dont deux fracturés, un agent communautaire qui était avec eux est aussi fracturé. Effectivement les maisons ont été brulées là-bas mais nous n’avons pas le rapport sur l’étendue des dégâts pour le moment, mais chacun a repris ses bêtes volées », a expliqué le commissaire central de Labé Ousmane Fonfana.

Certaines sources avaient annoncées des interpellations de certains suspects impliqués dans l’incendie du domicile du présumé voleur, mais les autorités locales démentent cette information.

A la justice, l’on se s’abstient de tout commentaire mais les nouveaux responsables du TPI de Labé confie qu’ils feront en sorte que justice soit rendue pour rétablir les victimes dans leur droit.

Alpha Ousmane Bah

Pour africaguinée.com

Tel : (00224) 664 93 45 45

 

Créé le Mercredi 30 janvier 2019 à 17:49

TAGS