.

Mandat des députés de l’UFDG : qu’en pense Cellou Dalein ?

Facebook icon Twitter icon
Fin de mandat des députés
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY- C’est une patate chaude pour Cellou Dalein Diallo ! La décision de continuer à siéger ou non après l’expiration de leur mandat divise les députés de la principale formation politique de l’opposition guinéenne.

Selon nos informations, la réunion qui s’est tenue hier au siège du parti n’a pas permis de trouver un consensus. Certains seraient prêts à quitter le Parlement ; D’autres par contre préconisent qu’ils restent pour disent-ils, éviter de laisser le « champ libre » à la majorité présidentielle. Derrière cet argument, beaucoup y voient pourtant une question pécuniaire.

« Certains députés sont arrivés ici pauvres, ils ont pris l’habitude de toucher plus de 20 millions par mois, ça ne serait pas facile pour eux d’abandonner ça », commente un observateur de la scène politique guinéenne.

Cellou Dalein Diallo, le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée annonce qu’une consultation va avoir lieu dans les prochains jours. A l’issue de cette concertation, la position de la principale formation politique de l’opposition sera connue. 

« La direction nationale du parti va se retrouver à partir d’aujourd’hui et nous allons prendre une décision et la rendre publique. Ceux qui pensent que le fait de siéger les députés cautionnerait un éventuel glissement du mandat d’Alpha Condé, ce n’est pas lié. C’est vrai que lorsque le pouvoir qui a la charge réelle d’organiser les élections décide de ne pas les organiser à bonne date, qu’est-ce qu’on fait ? Pour un grand parti c’est une décision qu’on ne peut pas prendre sous l’émotion, il faut réfléchir et prendre une caution responsable et qui est conforme aux intérêts du parti, à la réalisation de ses objectifs à moyen et à long terme », a expliqué Cellou Dalein Diallo.

A suivre…

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224 666 134 023

Créé le Samedi 12 janvier 2019 à 19:18