Législatives en Guinée: Voici le "vrai problème" selon Sidya Touré...

Opposition
Sidya Touré de l'Union des forces républicaines
Sidya Touré de l'Union des forces républicaines

Pendant que certains applaudissent ou regrettent la prolongation du mandat des députés, Sidya Touré estime que le vrai problème des élections législatives se trouve ailleurs.

Le dirigeant de l'Union des forces républicaines (UFR) a dénoncé l'existence d'électeurs fictifs dans le fichier électoral qui risque de compromettre le scrutin.

A en croire Sidya Touré 1.574.000 électeurs fictifs ont été détectés lors d'un audit du fichier électoral. "Ces personnes ont participé à toutes les élections. Si on enlève pas ces gens sur le fichier électoral, ça ne vaut pas la peine d'aller aux élections", avertit Sidya Touré.

Pour Amadou Damaro Camara de la mouvance présidentielle, le gouvernement est "prêt" à organiser les élections législatives dans les délais. Toutefois, il craint que les multiples demandes de l'opposition comme la révision du fichier électoral ne retarde la tenue du scrutin.

Damaro Camara avertit: Pourquoi les législatives risquent d'être reportées en 2019?

L'autre énigme, c'est la composition et le fonctionnement de la commission électorale nationale indépendante (CENI) chargée de superviser les élections. Pour l'instant, l'opposition est minée par des querelles intestines entre Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré, incapables de s'entendre sur le quota des représentants de leurs partis à la CENI.

A suivre...

Africaguinee.com

Créé le Samedi 12 janvier 2019 à 6:14