.

Bouréma Condé tranche : « Avec ou sans l’opposition la CENI sera installée…»

Facebook icon Twitter icon
Mise en place de la nouvelle CENI
Général Bouréma Condé, Ministre de l'Administration du Territoire et de la Décentralisation
Général Bouréma Condé, Ministre de l'Administration du Territoire et de la Décentralisation

CONAKRY- L’absence des commissaires de l’opposition est-il un « handicap » pour l’installation et le fonctionnement de la CENI ? Alors que Sidya Touré et Cellou Dalein Diallo peinent à s’entendre, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation a tranché sur la question. 

« La non-fourniture de la liste d’une des parties n’est pas un handicap pour l’installation de la CENI, ce n’est pas non plus un handicap pour son fonctionnement », a tranché Général Bouréma Condé.

Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation renvoi Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré « dos à dos ». Il prévient qu’il ne peut pas départager les deux anciens premiers ministres qui peinent  à s’entendre sur le quota revenant à chaque parti dans la composition de la CENI. 

Ce jeudi 10 janvier le président Alpha Condé a signé un décret mettant en place une CENI partielle sans les commissaires de l’opposition qui sont en surnombre. Selon l’article 8 de la loi sur la CENI, les représentants des Partis Politiques seront désignés au prorata des résultats obtenus par les Partis lors des dernières élections nationales (législative et présidentielle) précédant la mise en place de la CENI. 

« Dans la Loi rien n’indique que je dois désigner qui doit avoir quoi dans la répartition.  Je ne me fourvoie pas dans ces calculs (…) Nous avons écris à la mouvance, à la société civile qui ont fourni leur liste dans les délais, il n’y a pas eu de couacs. Nous avons écris au Chef de file de l’opposition pour nous envoyer les sept représentants de l’opposition », confie-t-il, ajoutant que l’opposition est venue en rangs dispersés. 

« Nous avons renvoyé une lettre au Chef  de file de l’opposition lui demandant nous envoyer une liste de sept. C’est cette liste que nous attendons. Je souhaite que l’opposition s’entende et nous fasse parvenir sa liste de 7 », a lancé le Général Bouréma Condé. 

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Vendredi 11 janvier 2019 à 15:48

TAGS