Limitation de mandat : Ousmane Gaoual recadre l'ambassadeur de Russie...

Troisième mandat
Ousmane Gaoual Diallo
Ousmane Gaoual Diallo

CONAKRY-La réaction de l’opposition ne s’est pas faite attendre suite à la sortie ce mercredi 9 janvier de l’ambassadeur russe en Guinée qui a flétri la limitation de mandat par les Constitutions. Pour Ousmane Gaoual Diallo cette immixtion du diplomate russe Alexandre Bregadze dans les  affaires intérieures de la Guinée est inacceptable. Le parlementaire demande au ministère des affaires étrangères de rappeler à l’ordre cet ambassadeur.

« Nous avons écouté avec beaucoup de déception cette sortie irrévérencieuse de l’ambassadeur de Russie en Guinée. Nous pensons qu’il est sorti de son rôle. Il a été mis porte-parole des ambassadeurs en raison de son âge. Cet âge devrait lui donner beaucoup plus d’expérience pour prendre une distance raisonnable dans les affaires intérieures du pays. Les commentaires qu’il a tenu hier ne sont pas acceptables et nous les condamnons fermement. La Constitution guinéenne n’est pas un paillasson sur lequel n’importe qui vient essuyer ses pieds. Il faut qu’il le sache. Le peuple de Guinée a payé un lourd tribut pour se doter d’une Constitution qui limite les Pouvoirs, qui limite la durée des mandats. Cela mérite du respect de la part de tous les diplomates »,  a martelé le député.

Ousmane Gaoual Diallo fait observer que même en Russie le nombre de mandat pour  un président en exercice est limité. Ce qui fait qu’à un moment donné, a-t-il dit,  le président Poutine était obligé de céder son fauteuil à son premier ministre Medevedev. « Ce qui n’est pas possible en Russie ne peut l’être ailleurs. Les leçons de démocratie, nous n’avons pas à les recevoir de la Russie. Ceux qui se battent ici sont des gens qui ont de hautes estimes de leur pays. Nous continuerons à agir ainsi. Et nous demandons à cet ambassadeur de respecter le peuple de Guinée et la Constitution, de ne pas s’immiscer si profondément dans les questions guinéennes », a-t-il averti.  

Le diplomate russe n’est pas à sa première sortie polémique en Guinée. Il y a quelques mois, Alexander Bregadze avait fustigé l’attitude des manifestants lors marches de l’opposition.

« Nous avons noté bien heureusement que cette sortie n’est pas partagée par la totalité des diplomates accrédités en Guinée et que ses propos ont choqué plus qu’un. Je pense qu’il pourrait prendre la nationalité guinéenne et commencer si ça l’intéresse à s’impliquer si profondément dans affaires intérieures guinéennes. Et nous demandons au ministère des affaires étrangères de rappeler à cet ambassadeur les limites de ses fonctions en Guinée et qu’il n’a pas à s’immiscer ainsi dans les affaires politiques de la Guinée. Si le ministère ne dit rien, nous prendrons acte du fait qu’il permet désormais à chaque pays étranger de donner des avis dans ce qui se fait dans notre pays sans que le pouvoir ne réagisse. Nous demandons qu’il soit rappelé à l’ordre », a lancé l’opposant.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Jeudi 10 janvier 2019 à 12:14