.

Accord avec les syndicats : quelles sont les exigences d’Alpha Condé ?

Facebook icon Twitter icon
Grève des enseignants
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY- Qu’est-ce qui a fait capoté à nouveau les négociations entre le Gouvernement guinéen et le syndicat à l’origine de la grève qui paralyse le secteur de l’éducation depuis plusieurs mois ? Annoncée depuis quelques jours, la signature du protocole d’accord n’a finalement pas eu lieu ce jeudi 10 janvier 2019 encore.

Selon nos informations, il existe encore plusieurs points d’achoppement. Bien qu’il ait accepté le dégèle des salaires des enseignants, le Président Alpha Condé a posé plusieurs conditions. Il s’agit notamment que les enseignants s’engagent à compenser les mois de cours perdus pendant les vacances, pour permettre à tous les élèves de finir leurs programmes pour cette session. Ce qui supposerait que les enseignants devront dispenser les cours pendant la période des vacances. Le Chef de l’Etat a réitéré que « c’est le travail qui est payé et non le travailleur ».

L’autre exigence d’Alpha Condé est que les syndicalistes s’engagent à ne déclencher aucun mouvement de grève qui perturberait la suite de l’année scolaire. 

Au sujet de l’augmentation des salaires, le Chef de l’Etat aurait également précisé que cela ne concernerait que les enseignants en situation de classe et non tout le personnel du secteur de l’éducation.

A suivre…

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 10 janvier 2019 à 16:19