.

3ème mandat d’Alpha Condé : qui sont ces diplomates qui soutiendraient ce projet ?

Facebook icon Twitter icon
Modification de la Constitution
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY-Les chancelleries occidentales sont-elles favorables à un projet de troisième mandat pour Alpha Condé ? La polémique enfle en Guinée depuis la sortie ce mercredi de l’ambassadeur de Russie au Palais Sékhoutouréya. 

Alors qu’il s’exprimait en tant que doyen des ambassadeurs accrédités en Guinée, lors d’une cérémonie de présentation de vœux de nouvel an au Président Alpha Condé,  Alexander Bregadze a déclaré que « les Constitutions ne sont pas ni un dogme, ni la Bible ni le Coran ». Cette sortie fait des vagues dans la cité et heurte plusieurs guinéens qui y voient une sorte d’ingérence dans les affaires intérieures du pays. L’opposition condamne les propos de l’ambassadeur et exige qu’il soit rappelé à l’ordre par le département des affaires étrangères. 

De l’avis de certains analystes, cette déclaration venant d’un diplomate d’une puissance mondiale alors que la question de troisième mandat fait débat,  sonne comme un aveu de soutien tacite au projet risqué d’Alpha Condé. Mais la question que beaucoup se posent est celle de savoir si les commentaires du diplomate Russe sur la Constitution guinéenne sont partagés par  les autres ambassadeurs présents hier dans la salle du Palais Sékhoutouréa. 

Une source diplomatique proche d’une ambassade occidentale à Conakry  qui s’est confiée à un journaliste d’Africaguinee.com a tranché sur la question. « Les propos de l’ambassadeur russe sur la Constitution n’engage que lui. Ni l’endroit ni le moment n’était  approprié pour aborder cette question. Les ambassadeurs étaient venus pour présenter des vœux  au Président de la République. On devait se limiter à ça. En ce qui concerne la Constitution chacun peut avoir avis personnel », a tranché notre interlocuteur. 

Selon certaines indiscrétions après cette déclaration de leur homologue russe, les diplomates occidentaux auraient tenu une réunion. Pour l’heure, l’on ne sait pas ce qu’ils se sont dit. 

« C’est un secret de polichinelle, traditionnellement les pays de l’Est ne pas trop regardant sur le respect des principes démocratiques. Les constitutions ne sont pas trop leur affaire. C’est leurs intérêts stratégiques passent devant. Pour le cas de la Russie, la bauxite guinéenne est au cœur de leur stratégie économique. Est-ce qu’un changement de régime peut l’arranger alors qu’elle a de de gros contrats en cours ? Donc, il ne faut pas trop s’étonner de cette position de leur ambassadeur qui vient conforter ce qui avait déjà été dit par l’agence Blomberg qui a révélé il y a quelques mois que le Kremlin serait favorable à un troisième mandat pour Alpha Condé », analyse une source proche d’une chancellerie occidentale. 

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Jeudi 10 janvier 2019 à 19:34