Belgique : de nombreux guinéens menacés d'expulsion...

Immigration clandestine
Freddy Roosemont directeur de l'office Belge des Étrangers
Freddy Roosemont directeur de l'office Belge des Étrangers

CONAKRY- Plusieurs ressortissants guinéens vivant "illégalement" en Belgique sont menacés d'expulsion. En 2018,  les 1125 demandeurs d’asile de nationalité guinéenne ont eu des avis négatifs, selon  les autorités Belge.

L’Ambassade de la Belgique en Guinée  qui a  fait ce constat alarmant  ce mercredi a  annoncé que les expulsions vers la Guinée vont bientôt commencer. Selon nos informations, toutes les personnes qui ont demandé l’asile  en 2018 ont eu des avis négatifs. Ces recalés s’exposent à des expulsions dans un délai qui sera fixé périodiquement.

« Les expulsions ne vont pas s’arrêter, ça va continuer. Dès que les gens sont identifiés, avec un avion spécial ou sans ils seront expulsés », a déclaré  le directeur général  de l’Office Belge des Etrangers,  Freddy Roosemont au cours d’une conférence de presse à Conakry.

La Guinée se trouve dans le TOP5 des pays pourvoyeurs de demandeurs d’asile. Le directeur de l'office Belge des Étrangers a  déploré cette hausse des migrants en provenance de la Guinée.

« De Juillet  à nos jours le nombre de migrants guinéens  a augmenté", a-t-il dit,ajoutant toutefois que ceux qui le désirent peuvent aller dans le cadre des études, de long sejour, dans le cadre du travail mais pas comme demandeur de l’asile.

" Le plus grand nombre de demandeurs d’asile reçoit le plus souvent une réponse négative. La Guinée et la Belgique ont des échanges importants. Pour moi il n’y a pas de problème de persécution, de tortures en Guinée. Je n’ai pas constaté cela. Et tous les rapports internationaux le disent », a affirmé Monsieur  Roosemont.  

Ce diplomate Belge sensibilise la jeunesse guinéenne de passer par les procédures légales pour immigrer vers la Belgique.

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

Créé le Mercredi 09 janvier 2019 à 20:17