.

Tibou Kamara : « Il n’y a pas de blocage… »

Facebook icon Twitter icon
Grève des enseignants
Tibou Kamara
Tibou Kamara

CONAKRY- Qu’est-ce qui retarde la signature du protocole d’accord entre le Gouvernement et le SLECG ? Ya-t-il un « blocage » ?  Le ministre d’Etat Conseiller personnel du Chef de l’Etat vient d’apporter quelques précisions sur l'avancement des discussions. 

La signature du protocole d’accord entre le Gouvernement et le SLECG d’Aboubacar Soumah annoncée hier lundi a été reportée pour ce mardi 8 janvier 2019. Le retard de cette signature avait déjà commencé à susciter des supputations nourries d'interrogations. 

Tibou Kamara qui s’est confié cet après-midi à un journaliste d’Africaguinee.com a assuré qu’il n’y a pas de péril en la demeure. Selon lui, il n'y a pas de « blocage ». 

A la question de savoir si Chef de l’Etat a donné aval sur le protocole, le ministre de l’Industrie a indiqué qu’il ne s’agit d’une question d’aval. 

L'émissaire d'Alpha Condé qui a conduit les pourparlers a observé que lorsque deux parties négocient, c’est tout à fait normal que chacune d'elle s’approprie du consensus obtenu avant l'étape finale. Celle qui consiste à la signature. 

« Il n’y a pas de blocage, c’est juste une formalité qui reste », a-t-il assuré, précisant que le SLECG a déjà fait ses observations que la partie gouvernementale est en train d’analyser. 

Un haut responsable syndical qui a été joint par Africguinee.com  a aussi assuré que le Gouvernement a reçu le projet d'accord. 

"Les deux parties sont en train de l’examiner. Une fois que nous apprécierons ensemble son contenu, on se mettra autour de la table pour signer", a confié ce responsable du syndicat qui prend part aux négociations.

A suivre... 

Diallo Boubacar 1
Pour Africaguinee.com 
Tél : (00224) 655 31 11 12
 

Créé le Mardi 08 janvier 2019 à 18:28