.

Polémique sur la polygamie : Qu’en pense le député Damaro Camara ?

Facebook icon Twitter icon
Polygamie
Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle
Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle

CONAKRY-Alors que le code civil qui vient d’être adopté continue de susciter des polémiques en Guinée, le député Amadou Damaro Camara, vient de livrer quelques précisions. Le président du Groupe parlementaire, RPG arc-en-ciel qui s’est confié à un journaliste d’Africaguinee.com a également donné son analyse sur la décision du Chef de l’Etat de renvoyer le texte en seconde lecture.

AFRICAGUINEE.COM : Le Président de la République a « refusé » de signer le code civil qui vient d’être adopté par l’Assemblée Nationale à cause des nouvelles dispositions du texte qui légalisent la polygamie. N’est-ce pas un gros camouflet pour les députés qui l’on voté ?

AMADOU DAMARO CAMARA : Chacun peut l’interpréter comme il veut mais sur chaque Loi qui arrive chez le Chef de l’Etat, il a deux droits. Il a le droit d’amendement et le droit de la renvoyer pour seconde lecture. Avec la différence quand il renvoie pour seconde lecture une Loi simple devient une Loi organique. Si elle n’a pas les 2/3  lors du vote des députés, le projet meurt. Il faut attendre une autre période pour la reprendre. Donc, qu’il (le président de la république, ndlr) le ramène en seconde lecture, c’est un droit Constitutionnel.

L’Assemblée Nationale aussi a l’obligation de faire cette seconde lecture. En cas de refus de la part de l’Assemblée, le Président peut dissoudre l’Assemblée Nationale. Mais en reprenant les élections si l’Assemblée a une majorité qui n’est pas la sienne, il démissionne. Voilà les règles. C’est pour dire qu’on ne peut pas s’amuser avec.

Au sein du code civil, c’est polygamie qui divise. Quelle est votre position sur la question ?

Le code actuel de 1983 a 1189 articles. Le projet de code qu’on nous a envoyé avait 1504 articles. Nous avons ajouté 135 articles pour aller à 1602 articles. Dans ces 1602 articles, il y a tous les aspects de la vie, de la conception de l’homme jusqu’après sa mort. Je crois que c’est très délicat que de s’accrocher à un seul article qui concerne la polygamie. Ceci dit, la polygamie est interdite en Guinée depuis 50 ans. Une loi qui fait 50 ans sans être respectée est une loi désuète. Même la Loi qui l’interdit a au moins 13 dérogations qui font que personne n’a pu être puni parce qu’on l’a violé.

Alors, le législateur de cette année s’est dit, comme aucune loi n’empêche la pratique de cette polygamie, faisons-en une option. Celui qui veut, il se marie sous le régime de la monogamie, celui qui veut,  il se marie sous le régime de la polygamie. C’était l’option-là qu’on avait donné. Que ça ne plaise pas au Chef de l’Etat et qu’il veuille retourner pour une seconde lecture, c’est son plein doit.

A quand cette seconde lecture pourrait-elle avoir lieu ?

Il n’y pas un délai pour cette seconde lecture. On pourrait avoir une session extraordinaire en février sinon normalement c’est en avril.

Propos recueillis par Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Lundi 07 janvier 2019 à 10:34

TAGS