Gabon : le cinquième putschiste arrêté sous un lit…

Coup d'Etat manqué au Gabon

LIBREVILLE- Le coup d’Etat mené par un groupe de militaires ce lundi 7 janvier 2019 semble avoir échoué au Gabon. En l’absence du Président gabonais Ali Bongo qui est toujours en convalescence au Maroc, un groupe de militaires a annoncé à la radiodiffusion télévision gabonaise la prise du pouvoir, invitant « tous les jeunes militaires et la jeunesse » gabonaise à soutenir leur mouvement.

Les putschistes ont été arrêtés un à un après quelques heures seulement après avoir annoncé le coup d’Etat contre Ali Bongo Odimba.

Selon nos confrères de « RFI », Le lieutenant Ondo Obiang Kelly, un des commandants de la garde d’honneur de la Garde républicaine de l’armée gabonaise a été arrêté dans une maison située aux abords de la RTG (Radio Télévision Gabonaise) sous un lit. 

Plusieurs observateurs parlent d’un coup d’Etat mal préparé, avec à la clé un discours mal rédigé qui a très vite montré les limites des jeunes putschistes. 

La France et l’Union Africaine avaient auparavant condamné la prise du pouvoir anticonstitutionnelle au Gabon.

 

Africaguinee.com

Créé le Lundi 07 janvier 2019 à 16:32

TAGS