Expiration du mandat des députés : Alpha Condé va-t-il légiférer par ordonnance ?

Politique
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY-En Guinée, le mandat des députés expire dans moins d’une semaine alors qu’aucune date pour l’organisation des élections législatives ne pointe à l’horizon. Une situation bien  inédite qui risque de plonger le pays dans une crise institutionnelle qui amènerait le Président de la République à légiférer par ordonnance.  A quoi s’attendre en Guinée à partir du 13 janvier ?

Le député Amadou Damaro Camara estime qu’il y a deux possibilités. « Notre mandat se termine le 12 janvier », précise-t-il au micro d’Africaguinee.com. L’élu de la majorité indique que deux possibilités s’offrent.

« Soit, on laisse le Chef de l’Etat seul légiférer (par ordonnance) ou après consultation de la Cour Constitutionnelle, on prolonge le mandat des députés jusqu’à la nouvelle élection », déroule le président du groupe parlementaire RPG arc-en-ciel, majorité au parlement.

Alpha Condé saisi par Kory Kondiano…

Le parlementaire prévient qu’en réalité, il y a un vide juridique en la matière. Mais selon lui, quand il n’y a pas de loi, le juge la crée.

« Je crois qu’aujourd’hui, le président de l’Assemblée a déjà écris au Chef de l’Etat qui certainement va consulter la Cour Constitutionnelle. La nouvelle CENI va pouvoir dire quand est-ce qu’elle va pouvoir organiser les élections législatives. Et sans pouvoir prendre de grandes décisions, l’Assemblée Nationale (actuelle) doit pouvoir continuer d’expédier les affaires courantes comme voter les accords de prêts etc pour éviter une crise institutionnelle », préconise l’honorable Damaro.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Dimanche 06 janvier 2019 à 19:24