Mali : Un gendarme accusé d'avoir tué un père de famille...

Echo de nos régions
Vue panoramique de la préfecture de Mali
Vue panoramique de la préfecture de Mali

MALI- Un gendarme accusé de meurtre est en audition dans la préfecture de Mali en Moyenne Guinée. Connu sous le nom de Bakoye, l’agent aurait mortellement battu un homme de 43 ans qu’il a surpris en train de consommer du chanvre indien.

Abdoul Gadiry Diallo  père de 7 enfants, a succombé à ses blessures suite à  la sévère bastonnade dont il a subi. L’acte s’est produit  le 19 décembre à Touba Bagadadji situé à 85 km de Mali centre. Ce drame révolte les populations de Touba qui exigent que lumière soit faite autour de cette affaire. Le gendarme Bakoye est déjà arrivé dans les locaux de la police urbaine de Mali-centre pour son interrogatoire, a appris Africaguinee.com.

« Le gendarme en service à Touba Bagadadji est accusé d’avoir mortellement frappé un homme âgé de 43 ans. Selon nos informations, le gendarme a trouvé Abdoul Ghadiri Diallo avec deux autres personnes en train de consommer le chanvre indien. Il les a ligoté et bastonné jusqu’à ce qu’un d’entre eux ait rendu l’âme (…). Après avoir été informé nous avons alerté l’autorité préfectorale du drame. Mais nous avons trouvé que le préfet est déjà saisi à travers une plainte de l’autorité locale et de l’ensemble des populations de Touba Bagadadji par rapport à cet acte perpétré  chez eux. Le préfet a instruit de faire venir le gendarme afin qu’il soit entendu par la police. En tout cas il a promis que la loi sera appliquée, toutes les parties concernées seront entendues afin de situer la responsabilité »,  nous a confié Mamadou Aliou Bah, président de l’OGDH de Mali.

Le préfet de Mali Harouna Souaré que nous avons interrogé a affirmé qu’il a instruit la police de mener des enquêtes sur cette affaire.  «  Je suis informé de l’affaire, j’ai instruit  la police d’enquêter sur ce qui s’est passé. C’est sur la base de l’enquête policière que je vais faire une déclaration sur l’affaire », a indiqué le préfet de Mali.

A suivre

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tel. (00224) 664 93 45 45

Créé le Samedi 29 décembre 2018 à 11:12

TAGS