Labé : La caravane du ministère de la Jeunesse confère avec les citoyens...

Echo de nos régions
La caravane nationale citoyenne confère avec les citoyens de Labé sur la paix et l’environnement
La caravane nationale citoyenne confère avec les citoyens de Labé sur la paix et l’environnement

LABE-La Caravane Nationale Citoyenne continue sa tournée dans les régions administratives de la  Guinée. Après les étapes de Boké, Kindia, Mamou, les caravaniers étaient ce mercredi les hôtes des populations de Labé. Au cours de la rencontre qui s’est tenue dans la salle du CECOJE, des messages de sensibilisation autour de la paix, la protection de l’environnement et la citoyenneté ont été véhiculés à l’endroit du grand public venu pour la circonstance.

« Cette caravane citoyenne est une initiative du gouvernement guinéen portée par le ministère de la jeunesse d’une part et mise en œuvre par l’agence nationale de volontariat jeunesse. Nous avons estimé que le volontariat est un facteur essentiel pour l’instauration de la paix et la sécurité dans un pays. D’où l’organisation de cette caravane axée sur la citoyenneté, le vivre ensemble dans les collectivités mais aussi le respect des symboles et de l’environnement en vue d’atteindre le développement durable. Il faut dire que nous avons de l’espoir parce que depuis le lancement de cette caravane à Conakry, en passant par Boké, Kindia, Mamou et Labé ce mercredi, il y a engouement de la part des jeunes, de la population mais aussi de la part des responsables. Il faut saluer particulièrement la mobilisation faite à Labé », a déclaré le modérateur et facilitateur de cette caravane de la jeunesse Cheick Keita, inspecteur de la jeunesse et des sports.

Boureima Kouyaté, caravanier chargé de formation à l’agence volontariat jeunes explique les raisons qui l’ont poussé à s’engager dans le volontariat. « C’est un devoir pour moi  de servir mon pays sans contrepartie. Et le volontariat exactement c’est son objectif, c’est-à-dire tous les volontaires autour des projets de développement citoyen, économique et social. Donc c’est une manière pour moi de participer et contribuer au développement de mon pays et passer des messages à tous les jeunes de tous les coins. Les thématiques que nous avons visés étaient essentiellement pour que les jeunes s’informent mieux sur le volontariat, la citoyenneté et l’environnement » a expliqué ce caravanier.

Tarsier Diallo, jeune de Labé en tant que participant à la caravane a bien compris la portée de l’initiative: « Des jeunes ont été sélectionnés dans les 33 préfectures du pays pour véhiculer des messages de paix dans les différentes régions administratives du pays. La caravane a pour but de renforcer la paix déjà fragile dans le pays. Pourquoi le choix des jeunes ? C’est pour renforcer les liens d’amitiés entre eux. Vous avez vu le sketch qu’on vient de dérouler ici, c’est pour faire comprendre aux gens que nous sommes sur la mauvaise voie il faut changer de mentalité, de  manière de faire. Un autre point important, il fallait faire comprendre aux jeunes que si nous sommes fragilisés, ce n’est pas bon pour le pays. Les choses peuvent tourner mal au sommet de l’Etat si la jeunesse ne s’est pas dans la politique politicienne, elle peut se donner les mains et travailler pour l’émergence de ce pays », a expliqué M. Diallo.

Les citoyens de Labé  en majorité des élèves ont massivement répondu à l’appel des caravaniers dans la salle du CECJOE au stade régional Elhadj Saifoulaye Bah. C’est aux environs de midi que la cérémonie a pris fin en présence des autorités  régionales et préfectorales de Labé. Les caravaniers ont pris le chemin de la Haute-Guinée. La caravane qui a démarré le 22 décembre 2018 à Conakry se poursuivra jusqu’au 5 janvier 2019

Alpha Ousmane Bah

Pour africaguinée.com

Tel. (00224) 664 93 45 45

Créé le Jeudi 27 décembre 2018 à 9:19

TAGS