CAN 2023 : La Guinée « bernée » par la CAF ?

Sport
Le Président de la CAF Ahmad Ahmad entouré de responsables de la Féguifoot  lors d'une visite en Guinée
Le Président de la CAF Ahmad Ahmad entouré de responsables de la Féguifoot lors d'une visite en Guinée

CONAKRY-Le sujet est sur toutes les lèvres ! La Guinée ‘’censée’’ organiser la  Coupe d’Afrique des Nations 2023 est dans l’impasse depuis quelques jours ! Ironie du sort, le dossier de la Guinée relatif à la candidature pour abriter la biennale du football sur le continent africain est introuvable. C’est du moins ce qu’a laissé paraitre l’actuel vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF), le congolais Constant Omari, a appris Africaguinee.com.

Comment la CAF a concédé l’organisation de la CAN à la Guinée ?

Pour la petite histoire, la Confédération Africaine de Football a accordé cette place à la Guinée le 20 septembre 2014 à Addis-Abeba, lors d’une réunion de l’instance dirigeante du Foot africain sous l’ère d’Issa Hayatou. Candidate pour les éditions de 2019 ou de 2021, l’équipe de Issa Hayatou et de Almamy Kabélé Camara, pour contenter la Guinée,  lui  octroie l’organisation de cette compétition pour 2023, en guise de compensation.  Quatre ans après y avoir cru, nombreux sont les guinéens qui se posent des questions.

Constant Omari, le vice-président de l’instance africaine du football, interpellé à propos de cette affaire a clairement indiqué  que le dossier de la Guinée est introuvable à la CAF.  

 ‘’ Nous avons demandé à notre secrétariat général de nous ressortir le dossier [de candidature pour l'organisation de la CAN] de la Guinée, a indiqué le patron de la Fédération congolaise. Nous attendons qu'ils le sortent (…), nous ne voulons pas revenir sur le mode par lequel cette CAN [2023] a été attribuée à la Guinée. Dans les archives, ce dossier n'existe pas. Il y a eu une attribution. Mais le dossier n'existe pas. Nous avons demandé au secrétariat de nous sortir le dossier de fond’’ a expliqué le vice-président de la Caf, chez nos confrères de Radio France Internationale.

A lire aussi /Décision de la CAF : Que compte faire la Guinée ?

Au lieu de chercher à reconstituer ce puzzle, les autorités sportives guinéennes pour leur part  optent pour le Black-out autour de ce sujet. Joint au téléphone pour avoir plus d’infos sur le mode d’octroi de l’organisation de cette compétition internationale, l’ancienne ministre des sports n’a pas voulu se prêter à nos questions.

Dans un de nos précédents article d’ailleurs, le  Colonel Maurice Akoi Koivogui, secrétaire Général de la Fédération Guinéenne de Football (FGF) avait  bouté en touche nos questions à ce propos martelant qu’ils n’ont pas encore reçu une lettre de la CAF confirmant le retrait du ticket de la Guinée pour l’édition 2023. 

 ‘’Nous ne pouvons pas trop nous étaler autour de cette affaire (…). Pour l’heure, je ne peux pas donner la position de la Fédération Guinéenne de Football  étant entendu qu’on n’a pas encore cette lettre qui précise que la Guinée ne pourra plus organiser la CAN 2023 (…)’’, a précisé le secrétaire général de la Féguifoot.

Au vu donc de cette situation aussi ‘’confuse’’ qu’embarrassante,  la CAN 2025 aussi semble loin d'être promise aux guinéens qui rêvent de voir se jouer la plus grande compétition de football africain sur leur terre.  Du coup, la question que beaucoup se posent aujourd'hui est celle de savoir si la Guinée a juste été trompée pendant toutes ces années ?

 A suivre…

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Dimanche 09 décembre 2018 à 10:37

TAGS