.

Guinée : nouvelle vague de sextapes…

Facebook icon Twitter icon
Société

CONAKRY-De nouveaux scandales de « sextape » agitent la toile en Guinée. Ces nouvelles affaires de mœurs cristallisent les débats, attisent la colère et l’indignation de l’opinion.

Il se passe des choses très lugubres sur les réseaux sociaux. Des vidéos dignes des films pornographiques tournent en boucle sur Messenger, la messagerie de facebook depuis quelques jours. Chacun y va de son commentaire. Difficile de se faire une idée sur le nombre de partages de ces vidéos. 

La première vidéo sextape impliquant une femme militaire a éclaté à Kankan. Celle-ci soutient avoir été filmée en plein ébat par son copain qui l’a diffusée sur les réseaux sociaux en signe de vengeance après avoir appris de son amante qu’elle voulait le quitter. La victime qui prétend avoir été droguée, affirme aussi qu’elle ne sait pas dans quelle circonstance, ni à quelle occasion la scène a été filmée. 

La seconde affaire de sextape a éclaté il y a moins de 72heures à Mamou. Là aussi, c’est une fille qui est au cœur du scandale. Elle s’est faite filmer dans des positions très « hot ». Pour l’heure, nous ne savons pas qui est derrière la propagation de cette vidéo à caractère pornographique, mais nous continuons nos enquêtes.

Les scandales de sextape impliquant des commis de l’Etat, les milieux du jet-set ou encore des filles qui se font abuser par leurs amants ont heurté la conscience de l’opinion guinéenne depuis 2015. La plus illustre de celles-ci est l’affaire Nouha Keita Makou et Fanta Conté qui a été jugée par la Justice. 

Mais pour ces nouvelles affaires de sextape, la justice n’a pas encore annoncé d’enquête ni ordonné l’interpellation des mis en cause. 

A suivre…

 

Focus Africaguinee.com

Créé le Mardi 04 décembre 2018 à 13:16

TAGS