.

Maimouna Bah tranche : "Les marches continueront…"

Facebook icon Twitter icon
Tueries à Conakry
Hadja Maimouna Bah, porte-parole des femmes de l'opposition
Hadja Maimouna Bah, porte-parole des femmes de l'opposition

CONAKRY-Malgré les engagements du Premier ministre Kassory Fofana, les femmes de l’opposition vont poursuivre leurs manifestations à Conakry.  

Pourtant, lors de sa rencontre avec celles-ci ce lundi 03 décembre à la Primature, le chef du Gouvernement a promis à ses hôtes de faire son travail pour que la justice soit rendue aux victimes.

« Avec l’engament du Premier ministre, il y a de l’espoir que justice sera rendue aux victimes. Il a promis fermement qu’il fera son travail », a indiqué Hadja Maimouna Bah, porte-parole des femmes de l’opposition qui  est sortie de la salle d’audience la tête baissée.

Interpelée par la presse sur l’arrêt ou non des marches, madame Bah Maimouna Diallo a martelé que « les manifestations continuent ». Toute choses qui laisse croire que cette rencontre n’a pas permis de faire bouger davantage  les lignes dans le sens de la décrispation du climat politique.

Les femmes de l’opposition ont multiplié les manifestations ces dernières semaines à Conakry contre les tueries. Elles exigent la « JUSTICE » pour les nombreuses victimes des manifestations politiques.

La rencontre d’aujourd’hui s’est tenue en présence du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation qui n’a pas voulu réagir malgré les sollicitations des journalistes.

A suivre…

Une dépêche de Bah Aisatou

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 114

Créé le Lundi 03 décembre 2018 à 15:55