.

Sidya interpelle le Gouvernement Kassory : "votre responsabilité c'est d'éduquer nos enfants…"

Facebook icon Twitter icon
Grève des enseignants
Sidya Touré au milieu d'un groupe d'élèves
Sidya Touré au milieu d'un groupe d'élèves

CONAKRY- L’enlisement de la crise dans le secteur éducatif inquiète Sidya Touré, leader de l’UFR. Le « haut représentant » du Chef de l’Etat a lancé une piqure de rappel à l’endroit du Gouvernement qui selon lui, a la responsabilité d’éduquer les enfants.

« Le gouvernement a une responsabilité, c’est d’éduquer nos enfants », a martelé l’ancien premier ministre lors d’une de ses récentes sorties médiatiques.

Une bonne partie de l’école guinéenne est paralysée depuis l’ouverture des classes le 03 octobre dernier. La colère des enseignants ne faiblit pas malgré le dégèle de leurs salaires décidé par le Gouvernement.

Un dialogue s’est instauré au fil des semaines entre les autorités et les syndicats. Toutes les initiatives de dialogue se sont jusque-là soldées par des échecs. Mais pour Sidya Touré il existe bel et bien une possibilité de dialogue pour trouver une solution.

 « Il n’y a aucune possibilité d’imaginer qu’on ne peut pas discuter avec les gens. Donc, je suis pour la discussion, je suis pour le dialogue et je pense qu’avec un peu de crédibilité, quel que soit le sujet, on peut discuter et trouver des solutions », soutient Sidya Touré.

Cet appel de Sidya Touré sera-t-il entendu ? Pour l’heure, le Gouvernement reste sourd face à la principale revendication des enseignants. A savoir un salaire de base de huit millions de francs guinéens par mois.

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 02 décembre 2018 à 20:40