.

Elhadj Sékhouna Soumah : « il faut que les cadres Soussous s'unissent…»

Facebook icon Twitter icon
Politique
Elhadj Sékhouna Soumah
Elhadj Sékhouna Soumah

DUBREKA-Le Kountigui de la Basse Guinée a lancé ce samedi 1er décembre 2018 un appel à l’endroit des cadres soussous. Elhadj Sékhouna Soumah qui  a présidé les premières journées de concertation sou le thème « quel avenir pour la basse côte » a plaidé pour l’union des cadres soussous.

« Il faut que les cadres soussous s’entendent sinon, le gens vont nous sous-estimer et nous ne pourrons rien. Pourquoi ils ne veulent pas qu’on se réunisse ? Nous sommes dignes de confiance. Pour preuve, il est rare de voir un cadre soussou trahir un chef d’Etat. Nous respectons les chefs », a lancé le puissant chef coutumier de la Basse Guinée.

Si le Kountigui a lancé des messages de paix et d’unité, il a cependant averti que les fils de la Basse Guinée ont décidé de regarder vers la même direction. Egale à lui-même, il lancé des piques teintées de « menaces », indiquant qu’aucun étranger n’aura désormais le droit de racheter plus de quatre parcelles en Basse Guinée.

Plusieurs gros bonnets de l’Etat ont afflué ce samedi 1er décembre 2018 vers Dubreka pour écouter le message d’Elhadj Sékhouna Soumah. Le premier ministre Kassory Fofana, le médiateur de la République Mohamed Said Fofana et d’autres cadres soussous n’ont pas voulu se faire conter l’évènement.

A cette occasion, les populations de Dubreka ont demandé au Kountigui d’intercéder auprès du premier ministre afin d’aider à l’ouverture effective des classes, sous des huées.

Nous y reviendrons !

Une dépêche de Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 01 décembre 2018 à 19:43