Keira aux agents postés sur les PA à Conakry : "soyez sans état d’âme…"

Insécurité à Conakry
Le ministre de la sécurité et de la protection civile Alpha Ibrahima Keira devant les forces de l'ordre à Bambéto
Le ministre de la sécurité et de la protection civile Alpha Ibrahima Keira devant les forces de l'ordre à Bambéto

CONAKRY-Le ministre de la sécurité et la protection civile vient de donner de nouvelles instructions aux agents déployés au niveau des PA (postes armés) pour le rétablissement de la sécurité dans la capitale Conakry. Alpha Ibrahima Keira a demandé aux policiers, gendarmes et militaires d’accomplir leur mission sans état d’âme.

« Nous savons que votre travail est difficile mais vous allez l’accomplir sans état d’âme pour assurer la quiétude, la  sécurité des personnes et des biens. Déjà, les populations riveraines, celles de l’intérieur même la diaspora, chacun nous appelle pour nous adresser les félicitations, pour vous encourager. Et la hiérarchie mettra tout en œuvre pour améliorer vos conditions de travail. Et c’est pour cette raison que nous sommes venus pour se rendre compte des difficultés dans lesquelles vous travaillez afin que des dispositions appropriées soient prises en fonction des moyens de l’Etat pour vous vous permettre de mieux accomplir votre mission », a lancé le ministre de la sécurité en marge d’une tournée qu’il a effectuée ce jeudi 29 novembre 2018 au niveau des PA le long de l’axe Hamdallaye-Kagbelen.

Le ministre Keira a promis que les agents qui vont se distinguer au cours de cette opération seront récompensés. « Soyez rassurés de notre soutien et sachez que nous suivons le travail de chacun de vous. Nous lançons également une émulation entre vous parce que dans toute action collective, il faut qu’il y ait la concurrence. Donc nous vous disons après cette opération les meilleurs seront récompensés », a-t-il annoncé.

La semaine dernière, plusieurs citoyens se sont plaints d’avoir été victimes d’exaction de part des agents déployés pour cette opération de rétablissement de l’ordre dans la capitale. Après ces plaintes, le ministre de la sécurité a disculpé les forces de l’ordre tout en lançant un appel.

« Evitez de faire des exactions, je sais que vous n’en faites pas et faites en sorte que tous les bandits, les criminels, les malfrats, qui se hasarderaient à porter atteinte à la liberté des citoyens, aux lois de la République, qu’ils soient mis hors d’état de nuire et traduit devant les juridictions. Vous, vous n’êtes pas juges mais lorsque vous appréhendez les malfrats, les bandits, vous les mettez à la disposition des officiers de police judiciaires », a lancé le ministre de la sécurité, Alpha Ibrahima Keira.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Jeudi 29 novembre 2018 à 15:38