.

Présidentielle en Guinée: Kôrô Alpha et les trois grands frères...

Facebook icon Twitter icon
Coup de Gueule
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

Depuis plusieurs mois, Kôtô Cellou casse les oreilles de tout le monde pour fatiguer Koro Alpha dont il accuse de crimes et dictature. Malgré les cris de ses compatriotes, Koro affiche une serénité qui frôle le mépris à l’égard de Koto Cellou qui a déjà enterré 103 de ses « militants ». Alors que 2020 approche avec son cortège d’incertitudes,  Kôrô peut compter sur trois « grands frères » pour se maintenir sur son Kibanyi présidentiel. Voyons de plus près…

Primo, le « Grand frère » Poutine est un allié potentiel très fiable pour soutenir Kôrô. N’a-t-il pas réussi au prix d’une sanglante guerre en Syrie, à maintenir le terrible Bachar au pouvoir sous le nez et la barbe des occidentaux ? D’ailleurs, le journal américain Bloomberg a osé insinuer récemment que Vladmir Poutine n’hésiterait pas à soutenir le projet de Kôrô de s’accrocher  après 2020. En retour,  Kôrô va continuer à fournir la précieuse terre bauxitique à nos « amis » russes très gourmands pour l’aluminium. D’ailleurs, Poutine prépare déjà en grande pompe son sommet avec les chefs d’Etats africains en 2019. Nul doute que Kôrô sera parmi les invités de marque de ce sommet .

Secondo, l’autre « grand frère » de taille, c’est Xi Jinping de la Chine. Depuis plusieurs années, la Chine fait une offensive sans précédent dans plusieurs pays africains dont….la Guinée ! Les chinois ? Ils sont partout ! Et le « Grand frère » Xi Jinping déjà élu « président à vie » de la Chine n’est pas pingre. Qui a oublié le « contrat du siècle » obtenu par Koro auprès des chinois ? Pour rappel, Kôrô et le « grand frère » Xi ont signé en septembre 2017 un accord cadre prévoyant l'octroi de ressources minières guinéennes à des sociétés chinoises contre le financement d'infrastructures, à hauteur de 20 milliards de dollars. Avec une Chine qui préfère les « affaires » sans mettre son nez dans les « sujets qui fâchent » en Afrique, inutile de dire que  Kôrô ne manquera pas de ressources et soutien en cas de sanctions occidentales ! Et la Chine de Xi Jinping fait peur même en Europe où tout le monde se courbe désormais pour respecter le dragon chinois !

Enfin, un « grand frère » aussi imprévisible qu’insolite, c’est Donald Trump de l’Uncle Sam. Il faut dire que le président américain aime les « hommes forts » et surtout, il déteste les leçons de démocratie et droits de l’homme. Pire,  avec sa politique nombriliste de « l’Amérique d’abord », Trump ne s’interesse pas à l’Afrique. Par conséquant,  que Kôrô s’accroche à son Kibanyi ne fera pas tousser le « grand frère » Trump. Il suffit à Kôrô de se montrer plus « conciliant » à accueillir les milliers d’immigrés guinéens qui vivent aux USA pour que Trump en fasse un « allié » ! Son allergie chronique aux immigrés poussera Trump à soutenir n’importe quel chef d’Etat prêt à accueillir ses diaspos !

En définitive, si Kôrô se refuse de se prononcer sur son projet de s’accrocher au pouvoir en 2020, il faut dire qu’il a une baraka avec un environnement international très favorable aux .... »apprentis dictateurs ». Avec des « grand frères » puissants comme Poutine, Xi Jinping et Trump, Kôrô peut dormir sur ses deux oreilles.

Pour Kôtô Cellou, deux cartes majeures seront importantes pour faire plier Kôrô Alpha. Il s’agit de mobiliser l’ensemble des guinéens (combat loin d’être gagné) et convaincre les chancelleries occidentales (France et Union Européenne). Mais ceci est une autre histoire.

A très bientôt…

 

Amadou Diallo


Pour Africaguinee.com
 

Créé le Mardi 27 novembre 2018 à 7:25