.

Cas des guinéens d’Angola : le Gouvernement d’Alpha Condé annonce des mesures…

Facebook icon Twitter icon
Arrestation et séquestration des guinéens en Angola
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY- C’est une décision qui va certainement redonner le sourire aux nombreux guinéens en situation difficile en Angola. Le Gouvernement guinéen va entamer des discussions avec les autorités angolaises en vue d’obtenir la libération des guinéens détenus au pays de Dos Santos.

Au moins 600 guinéens sont détenus en Angola. Les rafles se sont accentuées après le début de l’opération ‘’Tranceparência’’ lancé par le nouveau Président Jao Lourenço qui vise à rapatrier tous les sans-papiers vivant sur le sol angolais.

 « La situation est un peu compliquée. Mais notre Ambassade est à pied d’œuvre, en train d’identifier les endroits où ils sont détenus et nous-même on est en train de programmer une mission pour aller rencontrer nos compatriotes pour s’enquérir les difficultés qu’ils traversent, puis nous entretenir avec les autorités angolaises pour trouver une solution très rapide à cette crise. Nous sommes en train de travailler pour leur libération et leur rapatriement pour ceux qui le souhaitent », a annoncé le secrétaire général du ministère des affaires étrangères. 

Hady Barry a aussi lancé un appel aux différentes familles des détenus. Il rassure que le Gouvernement travaille pour trouver un statut qui va assurer la sécurité pour tous les guinéens vivant en Angola.

« Je demande à leurs familles de ne pas avoir trop de soucis, le Gouvernement est à pied d’œuvre à travers le ministère des Affaires Étrangères et les Ambassades, nous allons tout mettre en œuvre pour la libération de ceux qui sont détenus et le rapatriement volontaire pour ceux qui le souhaitent ainsi. Et aussi, nous allons travailler avec le Gouvernement pour trouver un statut qui les sécurise », a expliqué monsieur Barry.

Parlant des conditions inhumaines dans lesquelles les ressortissants guinéens sont détenus, Hady Barry ajoute « C’est quelque chose de très regrettable mais l’aventure n’est jamais facile », a-t-il conclu.

 

Oumar Bady Diallo                

Pour Africaguinee.com 

Créé le Vendredi 23 novembre 2018 à 19:12

TAGS