Elections locales : Kaloum, un exemple à suivre…

Elections locales
Commune de Kaloum (Conakry)
Commune de Kaloum (Conakry)

CONAKRY- Kaloum, le centre-ville de Conakry est un cas d’école ! La cité administrative de Conakry a surpris plus d’un lors de l’élection de son conseil communal.

Dans un contexte de crise politique marquée par des manifestations de l’opposition qui continuent à revendiquer sa victoire dans certaines localités, notamment à Kindia, la presqu’île de Kaloum a créée la surprise. Aucune forme de contestation n’a été enregistrée lors de l’élection du conseil communal de Kaloum. Tous les conseillers, aussi bien ceux de l’opposition que ceux de la majorité présidentielle, se sont mis d’accord pour obtenir un consensus. Celui de se référer aux résultats définitifs des élections locales du 4 février 2018.

Ainsi, la tête de liste de « Kaloum Yigui », Aminata Touré, a été élue maire de la commune. Le RPG Arc-en-ciel a pris le poste de premier vice-marie, l’UFR de Sidya Touré la seconde, tandis que l’UFDG de Cellou Dalein s’est vue confier le poste de troisième vice maire. L’Union Démocratique de Guinée a fermé le peloton au niveau des vice maires. 

Si dans beaucoup d’autres circonscriptions certains élus ont fini par se livrer une bataille sans merci, à Kaloum, l’esprit d’équipe semble avoir prévalu. Chaque conseiller a respecté scrupuleusement « l’accord » obtenu. La maire Aminata Touré a obtenu le score de 29 voix sur 29 ; Ce qui signifie que tous les autres conseillers ont voté pour elle. Les 4 vice maires ont obtenu le même score.

Kaloum qui est une commune très convoitée, aussi bien par le pouvoir en place que par l’opposition est devenue un cas d’école. Ce qui laisse entrevoir une gestion collégiale et paisible de cette commune, pour le bonheur exclusif des populations de Kaloum.

 

Amadou Diiallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 18 novembre 2018 à 17:49

TAGS