.

Alpha Condé prévient ses opposants : « Ils peuvent crier jusqu’à… »

Facebook icon Twitter icon
Crise politique
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY- Alors que l’opposition affiche une plus grande détermination vis-à-vis de son régime, Alpha Condé affiche un calme serein. S’il se dit ouvert au dialogue avec ceux qui veulent que la Guinée aille de l’avant, le Cher de l’Etat a cependant lancé un avertissement martelant qu’il ne se fera impressionner par personne. 

 « Je veux la réconciliation des guinéens et non la réconciliation des hommes politiques. Je me bats pour ça. Je ferai en sorte que la Guinée ait ses quatre roues. Je redresserais les injustices s’il y en a. Mais personne ne va m’impressionner. Ceux qui ont mis le pays à terre ou quelques cadres qui veulent des postes qui crient, ils m’attaquent en pensant que je vais les appeler  pour leur donner des postes, moi je ne suis pas quelqu’un qu’on impressionne. Ils peuvent crier jusqu’à demain », a tranché Alpha Condé avant de faire une confidence sur certains cadres qui l’attaquent le jour et qui lui font la cour la nuit. Mais le dirigeant avertit que ces derniers se trompent. 

« Il y en a qui crient le jour, la nuit, ils m’envoient des documents, ils perdent leur temps. Je respecte tout le monde, mais personne ne peut m’intimider. Je me suis battu pendant 50 ans, je n’ai pas eu peur de la prison, je n’ai pas eu peur de Sékou Touré, alors il ne faut pas qu’ils se trompent », lance-t-il. 

Alpha Condé affirme qu’il veut  que la Guinée se développe sans influence extérieur, mais  il clarifie en disant que personne ne lui dictera plus désormais une ligne de conduite pour ce qui est de la gestion de la Guinée.

« Personne ne donnera plus d’ordre à la Guinée. Ceux qui pensent qu’ils peuvent utiliser l’extérieur pour faire pression sur moi, ils se trompent. Personne ne me dictera en Guinée ce que je dois faire. Je ferai ce que le peuple de Guinée veut. J’ai vécu tout mon temps en Europe, je connais les blancs mieux qu’eux tous. J’ai été professeur à la Sorbonne. Les gens qui dirigent, je les connais, ils ont étudié avec moi, ils n’ont rien de plus que moi », a précisé le président Condé. 

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Jeudi 08 novembre 2018 à 10:28