.

Grève dans les écoles: Damaro Camara, l'ultime recours pour faire plier Aboubacar Soumah?

Facebook icon Twitter icon
Education
Amadou Damaro Camara, chef du groupe parlementaire de la mouvance-Africaguinee.com
Amadou Damaro Camara, chef du groupe parlementaire de la mouvance-Africaguinee.com

CONAKRY-Après la radicalisation du mouvement des enseignants dirigés par Aboubacar Soumah, Amadou Damaro Camara a tenté de trouver une sortie de crise.

Selon nos informations, le chef de la majorité présidentielle au parlement a proposé un deal aux syndicats . Damaro demande la reprise des cours dans les écoles afin de procéder à un "recensement" des enseignants. Damaro Camara préconise une "décantation" avant de le "paiement d'un salaire décent" aux enseignants. Par ailleurs, le député Damaro Camara a annoncé aux grévistes qui réclament un salaire de base de 8 millions de francs guinéens, que le "gouvernement pourrait faire quelque chose au courant 2019" sans plus de précisions.

Quand aux syndicalistes par la voix d'Aboubacar Soumah, ils ont rejeté cette proposition et exigent d'abord le paiement des 8 millions de francs guinéens, avant d'organiser un recensement des enseignants.

Accompagné de plusieurs députés dont Deen Touré du parti de Sidya Touré et l'ancien ministre de la pêche André Loua,  Damaro Camara n'a pas encore dit son dernier mot face à cette crise.

Après plusieurs semaines de crise, le gouvernement de Kassory Fofana campe sur sa position et refuse toute augmentation des salaires réclamée par les enseignants.

A suivre...

Africaguinee.com

Créé le Mardi 06 novembre 2018 à 6:10