.

Demande d’autorisation de voyage au Maroc : Qui est concerné par cette décision?

Facebook icon Twitter icon
Voyage et Immigration
Le Roi Mohamed VI et le Président Alpha Condé
Le Roi Mohamed VI et le Président Alpha Condé

CONAKRY-Quels sont ceux qui doivent introduire une demande d’autorisation de voyage électronique avant de voyager pour le Maroc (AVEM) ? Alors que beaucoup de guinéens s’inquiètent sur les répercussions de cette mesure, le département des Affaires Etrangères vient d’apporter des précisions. 

Selon nos informations, cette mesure des autorités marocaines concerne uniquement les détenteurs de passeports ordinaires, a appris Africaguinee.com. Le Gouvernement guinéen a été officiellement saisi par l’Ambassade du Maroc en Guinée de la rentrée en vigueur de  cette mesure à partir du 1 er novembre 2018. 

« Nous avons été officiellement saisis par l’Ambassade du Maroc à Conakry nous informant qu’effectivement à partir du 1erde ce mois-là tous les ressortissants  des pays (dont la Guinée) qui avaient l’habitude d’aller au Maroc sans visa, doivent remplir une demande d’autorisation de voyage électronique au Maroc. La mesure concerne les détenteurs seulement de passeport ordinaire qui souhaitent se rendre au Maroc. Ils doivent préalablement aller sur un site internet où ils s’enregistrent et ils auront une autorisation de visa électronique s’ils remplissent les conditions. Mais sont exemptés de cette mesure les détenteurs de passeports diplomatiques, les détenteurs de passeports de service, les détenteurs d’un permis de séjour au Maroc, les personnes mariées à une marocaine ou à un marocain. Les personnes qui sont dans cette catégorie ne se sont pas soumises à cette mesure », a confié le Secrétaire Général du Ministère guinéen des Affaires Etrangères Hady Barry, ajoutant que cette mesure est une décision souveraine d’un Etat souverain. 

Hady Barry conseille les détenteurs des passeports ordinaires qui veulent se rendre au Maroc de bien s’enregistrer sur le site www.acces-maroc.mapour éviter des problèmes.

« Ceux qui souhaitent se rendre au Maroc qui sont détenteurs d’un passeport ordinaire n’ont pas d’autre choix que de s’enregistrer. Ça c’est une mesure souveraine d’un Etat souverain. C’est comme si nous aussi on prenait des décisions ici ensuite on informe nos partenaires. Donc je crois que ce n’est pas un problème difficile, le site internet existe, il suffit simplement de s’enregistrer 92 heures  avant le départ. Donc vous allez vous enregistrer et une fois l’enregistrement terminé, la personne pourra imprimer une sorte de récépissé. C’est ce récépissé que le voyageur va présenter à l’aéroport Gbessia avant de s’embarquer. Arrivée aussi à n’importe quel l’aéroport marocain, la personne est tenue de sortir le même récépissé pour pouvoir passer », a ajouté le Secrétaire Général du ministère des affaires étrangères.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 06 novembre 2018 à 11:11

TAGS