.

Alpha Condé confie: "On dit que je suis en train de massacrer les Peulhs en Guinée…"

Facebook icon Twitter icon
Politique
Le président guinéen Alpha Condé
Le président guinéen Alpha Condé

CONAKRY-Le Président guinéen ne digère pas les attaques dont il est la cible de la part de ses opposants ainsi sur les réseaux sociaux. Alors que l’indignation face aux cas de morts lors des manifestations va crescendo, le Chef de l’Etat affiche une sérénité. Le dirigeant avertit qu’il ne sera impressionné par personne. Lors d’une entrevue avec les sages du Foutah, le président de la République a martelé que la Loi sera appliquée dans toute sa rigueur sur les fauteurs de troubles.

« Je suis prêt à dialoguer avec les gens qui veulent que la Guinée aille de l’avant, pas des gens qui veulent détruire la Guinée. Je suis très patient, mais allez sur internet, on dit tous les jours que je suis en train de massacrer les Peulhs en Guinée. On dit que la Guinée est devenue comme le Rwanda. Mais je veux savoir quels sont les Peulhs que je suis en train de massacrer. Je ne suis pas prêt à dialoguer avec des gens qui mentent et qui veulent que les gens se détournent de la Guinée. Je respecte les sages, mais quand on arrive sur un terrain politique, je suis un combattant, je me suis battu pendant 50 ans, je n’ai pas peur de la bataille. Ceux qui veulent que la Guinée n’aille pas de l’avant, il faut qu’ils sachent qu’ils me trouveront devant eux », a martelé le président Condé. 

Ceux qui pensent que c’est ce que la presse dit qui va m’influencer, ils se trompent, a enfoncé le Chef de l’Etat. « Les radios peuvent dire ce qu’elles veulent…mais je suis patient le monde entier verra le visage de la Guinée et non pas ce qu’on raconte sur les radios internationales et sur le net. Il ne faut pas que les gens se cachent derrière vous parce que vous êtes des sages. Ils doivent s’assumer et assumer leurs erreurs et leurs fautes. Si vous protégez es gens qui violent la Loi, demain la Guinée sera comme la jungle et nous serons comme des animaux. Je préfère qu’on se dise la vérité», a-t- prévenu.

Alpha Condé averti qu’il n’acceptera plus l’anarchie dans le pays. Ceux qui failliront à la Loi seront traduits devant la Justice. « Il faut que tout le monde sache que désormais, il y a un Etat en Guinée. Chacun a des droits, mais chacun doit respecter la Loi sinon nous devenons des animaux. Celui qui commet un délit ou un crime doit répondre devant la Loi. (…) Je ne vais gracier ceux qui ont commis des crimes parce qu’il faut que tout le monde sache que désormais il y a un Etat en Guinée  et que l’anarchie c’est fini. On n’acceptera plus qu’on casse les véhicules des gens, qu’on casse leurs boutiques, leurs maisons. Celui qui le fera subira la rigueur de la Loi. Il faut qu’il  y ait la Loi pour que les guinéens puissent vivre en paix », a lancé le dirigeant guinéen.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Lundi 05 novembre 2018 à 14:54