.

Grève des enseignants : Face aux revendications de Soumah, Alpha Condé opte pour la fermeté…

Facebook icon Twitter icon
Grève des enseignants
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY- Face au bras de fer entre Aboubacar Soumah et le Gouvernement, le Président Alpha Condé opte désormais pour la fermeté. 

Droit dans ses bottes, le Chef de l’Etat refuse tout compromis avec  Aboubacar Soumah et son groupe qui réclament un salaire de base de huit millions.

Ce jeudi 1er novembre 2018, le dirigeant guinéen a instruit les autorités en charge de l’Education scolaire d’intensifier la communication en direction des parents d’élèves afin de les rassurer et les encourager à amener leurs enfants dans les classes.

Pour faire plier Soumah et ses camarades du SLECG, Alpha Condé veut accentuer la communication envers les populations en leur donnant des informations s sur les « efforts considérables » fournis ces dernières années par l’Etat pour améliorer les conditions de vie et de travail des enseignants guinéens.

Ces nouvelles instructions du Chef de l’Etat montrent encore une fois, si besoin était, que le Gouvernement n’est pas prêt à céder face aux revendications des enseignants.

La grève du syndicat de l’éducation dure depuis un mois et paralyse une bonne partie de l’école guinéenne. Le gel de salaires adopté par le Gouvernement ne semble faire fléchir les grévistes. 

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 02 novembre 2018 à 9:30