Voyage et immigration : le Maroc a-t-il imposé des restrictions aux guinéens ?

Coopération
Le Roi Mohamed VI et le Président Alpha Condé
Le Roi Mohamed VI et le Président Alpha Condé

CONAKRY- Les autorités marocaines ont-elles imposé un visa appelé « Autorisation électronique de voyage » aux citoyens guinéens ? Alors que la nouvelle fait grand bruit à Conakry, une source proche de l’Ambassade du Maroc en Guinée a révélé qu’aucune note ne leur a encore été envoyée dans ce sens.

« Nous n’avons pas été saisi. Nous ne sommes donc pas au courant d’une telle décision », a confié notre source proche de la représentation diplomatique marocaine à Conakry.

Le Maroc est l’un des rares pays qui n’avaient pas fermé ses frontières lors de la grave crise sanitaire liée à l’épidémie d’Ebola qui avait frappé la Guinée. Au plus fort de la crise sanitaire, la « Royal Air Maroc » avait maintenu ses vols en direction de Conakry.  

L’information faisant état de l’instauration d’une « autorisation électronique de voyage » pour les citoyens de trois pays africains dont la Guinée a été relayée par beaucoup de médias marocains.

Pourtant, à la représentation locale de la « Royal Air Maroc », aucune note ne leur a été adressée dans ce sens.

« Nous ne sommes pas au courant. Je ne pourrais rien vous dire de plus », a confié un travailleur de la compagnie marocaine à Conakry.

Au niveau des agences de voyage, c’est un flou total. Les gérants disent avoir appris de la représentation locale de la RAM qu’aucune restriction de voyage n’est pour le moment imposée aux guinéens.

Du côté du Ministère marocain des Affaires Etrangères, un haut cadre nous a confirmé l’instauration de « l’autorisation électronique e voyage » tout en précisant qu’ils sont en phase d’expérimentation et que cette décision n’est pas « contraignante ». 

A suivre…

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 31 octobre 2018 à 14:44