Damaro Camara attaque: "Cellou Dalein est paniqué..."

Mouvance
Amadou Damaro Camara, chef du groupe parlementaire de la mouvance-Africaguinee.com
Amadou Damaro Camara, chef du groupe parlementaire de la mouvance-Africaguinee.com

CONAKRY-Comment Amadou Damaro Camara a-t-il réagit suite à la "tentative d'assassinat" contre Cellou Dalein Diallo? Le président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle a lancé un message teinté de reproches  à Cellou Dalein Diallo.

Prudent, Damaro a condamné l'acte en ces termes: « S’il est vrai qu’on a voulu l’assassiner, c’est à condamner avec la dernière énergie. On ne peut pas et on ne doit pas en arriver là », a déclaré M.  Camara au micro de nos confrères de Jeune Afrique.

Plus loin il ajoute une pique à l'endroit de son adversaire politique: « Le seul problème, c’est que monsieur Cellou Dalein nous a habitués à ces faits. Il doit porter plainte. Je crois qu’on devrait procéder à cela avant d’accuser qui que ce soit ».

Quand à la détermination du leader de l'Union des forces démocratiques de guinée (UFDG) de poursuivre les manifestations, Damaro Camara y voit une volonté de bloquer la gouvernance du président Alpha Condé.

« À chaque fois il y a une grève du SLECG (Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée, ndlr), des manifestations sont organisées par Cellou Dalein Diallo au même moment. Ils n’ont fait que marcher depuis huit ans. Quand quelqu’un est élu, on doit le laisser gouverner », regrette Damaro Camara.

Selon Damaro, l'attitude de Cellou Dalein Diallo trahit une "panique" face à la présidentielle de 2020 qui se profile à l'horizon.

« Cellou Dalein est paniqué. Depuis la présidentielle 2015, son regard est fixé sur 2020 comme si c’était demain, alors que deux ans nous séparent de l’échéance », conclut Damaro.

A suivre...

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 24 octobre 2018 à 21:52