.

Angola : Encore un mauvais moment pour les guinéens…

Facebook icon Twitter icon
Diaspora guinéenne

ANGOLA-De nombreux ressortissants guinéens vivant en Angola sont dans une situation critique. Ces guinéens sont dans une angoisse totale depuis le déclenchement le 25 septembre dernier d’une opération dénommée « transparence » prévoyant d’expulser les étrangers en situation irrégulière. Les autorités angolaises soupçonnent certains étrangers de financer l’exploitation artisanale et la vente illégale de diamants dans les zones diamantifères. 

 « Présentement les choses sont très compliquées pour les étrangers surtout ceux qui sont en situation irrégulière. (…) Nous sommes cachés dans un bâtiment en chantier. Partout c’est l’angoisse. Les ressortissants de tous les pays sont victimes, ce n’est pas les guinéens seulement. C’est le service de l’immigration et la police qui font l’opération. La semaine dernière ils étaient aussi dans notre quartier dans la province de Wambo. Ils ont fait du porte à porte, beaucoup de mes colocataires ont été mis aux arrêts. J’étais absent ma porte a été défoncée. L’opération ressemble à une répression »a confié ce ressortissant guinéen  bloqué à Lucapa dans la province de Lunda Norte qui fait frontière avec la RDC. 

Saliou Keita, cet autre ressortissant vivant dans la province actuellement a dénoncé les exactions de la police, expliquant que celle-ci extorque de l’argent avec les sans-papiers. 

« Ils tombent sur les gens pour retirer des biens avec eux, ils extorquent de l’argent avec certains. D’autres sans papiers qui n’ont pas de chance sont arrêtés et conduits ailleurs. Ensuite ils font un peu répit avant de reprendre l’opération quelques jours après. Mais s’ils tombent sur quelqu’un sans papiers, il est arrêté  et puis conduit à la grande prison. Là il faut débourser beaucoup d’argent contre sa liberté. Ensuite les proches doivent acheter un billet retour pour lui à destination du pays d’origine», a raconté ce ressortissant guinéen vivant en Angola. 

Pour le moment, nous ignorons quel est le nombre de guinéens arrêtés au cours de cette opération.  Nous n’avons pas pu entrer en contact avec l’ambassadeur de Guinée basé à Luanda. Par contre un cadre du service national des guinéens de l’étranger a assuré qu’ils sont en train de chercher les informations afin d’agir concernant les compatriotes guinéens. La situation étant préoccupante, une note aurait été expédiée vers l’ambassade de Guinée dans ce pays afin de trouver une solution à ce problème.  

 

Alpha Ousmane Bah

Pour africaguinée.com

Tél. : (00224) 664 93 45 45

Créé le Mercredi 24 octobre 2018 à 23:11

TAGS