.

Maison centrale de Conakry : Toumba Diakité dans état très critique...

Facebook icon Twitter icon
Justice
Le commandant Toumba Diakité
Le commandant Toumba Diakité

CONAKRY- L’état de santé du commandant Aboubacar Sidiki Diakité alias Toumba s’est de nouveau dégradé en prison. L’ancien aide de camp de Dadis Camara souffre d’une hernie. Ses avocats demandent une liberté provisoire pour lui afin de faciliter ses traitements qui nécessiteraient une évacuation vers l'extérieur.

Le commandant Toumba Diakité, inculpé dans le massacre du 28 septembre 2009  est atteint d’une hernie blanche. Selon ses avocats, il ne bénéficie d’aucune prise en charge malgré son état de santé critique dans sa cellule. Il ne reçoit pas de visite ni d’assistance. Une bosse s’est formée dans son abdomen, l’empêchant de manger à sa faim.  

 « Une sévère pathologie s’est emparée de lui (Toumba Diakité ndlr) et qui le traine aujourd’hui. Il s’agit de la hernie blanche qui est une pathologie très délicate qui requiert une intervention d’urgence. Laquelle ne peut avoir lieu ici en raison de l’expertise qu’elle requiert et de la technologie à laquelle elle nécessite. Toumba à ce jour ne peut manger à sa faim. Il ne peut à ce jour manger qu’un demi-plat en 24h, ne peut boire comme il le veut et ne peut dormir à point tout son sommeil. Il est obligé d’utiliser la bande valco qu’il attache au niveau de sa poitrine parce que ses intestins sont retenus que par la chair. Et le sommeil le plus souvent défait cette attache ce qui fait que le prisonnier passe le reste de ses nuits debout. Malgré que les médecins ont parlé de l’urgence et du péril, sa prise en charge est toujours négligée en dépit des appels incessants qu’il a eu à adresser tant à l’administration pénitentiaire, à l’autorité départementale qu’au tribunal chargé de le juger. Toumba vit dans son enfermement, il n’a jamais vu le dehors en dehors de sa dernière comparution devant le juge pour être entendu sur le fond. Toumba n’a jamais connu la véranda de sa prison. Donc Toumba ayant constaté tous ces états de fait et surtout sa maladie s’y ajoutant, a donc sollicité ardemment, le retour de ses avocats pour en être son porte-voix et pour la sauvegarde des droits qui sont les siens », a expliqué ce jeudi 11 octobre Maitre Paul Yomba Kourouma.

Lire aussi-Guinée : Toumba Diakité oublié en prison ?

L’avocat précise que Toumba s’est confié en lui, faisant part de ses souffrances. Toumba m’a dit : «  maitre allez plaider ma cause je vis difficilement, on m’a interdit le sport, je ne sors pas, le soleil ne me touche pas, je n’ai pas de radio, de télévision, je suis coupé du monde, cette maladie-là elle me fatigue », a relaté maître Paul Yomba, qui rajoute : « Et au même moment qu’il vous parle, il se déshabille et vous dit, vous voyez la boule, c’est devenu une bosse. Il dit je suis obligé chaque fois d’attacher pour faire rentrer les intestins, je ne peux pas me faire opérer là et depuis que les médecins sont venus,  ils ne sont plus revenus me voir. Aucune autorité n’est venue me voir, j’appelle on ne me répond pas, on ne me juge pas et me voici-là, je ne sais où en sommes-nous avec la procédure », a confié l’avocat, relatant les propos de son client.

Maitre Paul Yomba Kourouma annonce qu’ils vont introduire la semaine prochaine une procédure pour demander la libération de Toumba Diakité. Ils estiment que la détention de leur client est arbitraire, car selon eux, le cap de la légalité est franchi.

« Toumba a été placé sous mandat de dépôt il y a plus de 6 mois. (…) Le cap de la légalité est franchi. Nous allons donc en début de semaine introduire un référé pénal devant le Président du tribunal de première instance de Dixinn pour solliciter la mise en liberté de Toumba pour faits des détentions arbitraires. Depuis son dernier interrogatoire sur le fond, l’inculpé n’a jamais été visité par qui que ça soit », a dénoncé Maitre Paul Yomba Kourouma.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 11 octobre 2018 à 20:01