.

Education en Guinée: Sidya Touré désigne un ennemi à combattre...

Facebook icon Twitter icon
Education
Le leader de l'Union des forces républicaines (UFR), Sidya Touré
Le leader de l'Union des forces républicaines (UFR), Sidya Touré

CONAKRY- Alors que le ton monte entre le ministre Mory Sangaré et les enseignants pilotés par le syndicaliste Aboubacar Soumah, Sidya Touré vient de désigner un ennemi à combattre.

Pour le leader de l'Union des forces républicaines (UFR) l'éducation guinéenne est minée par un ennemi à combattre, la médiocrité.

"La finalité de l'éducation, c'est la qualité. Ce n'est pas en envoyant des milliers de vacataires pour remplacer les enseignants formés depuis des années que nous allons y parvenir. La médiocrité reste notre ennemi", a réagit Sidya Touré sur les réseaux sociaux.

A noter que le ministre de l'éducation nationale, Mory Sangaré a promis d'envoyer des suppléants pour remplacer les enseignants grévistes dans les écoles du pays.

Les enseignants qui réclament un  salaire de 8 millions de francs guinéens, ont entamé une "grève générale illimitée" depuis plusieurs jours.

Quand au président Alpha Condé, il a qualifié de "fantaisiste" cette demande des syndicats tout en rappelant les efforts fournis par son gouvernement pour améliorer la qualité du secteur de l'éducation.

A suivre...

Africaguinee.com

 

Créé le Mercredi 10 octobre 2018 à 21:16

TAGS