.

Réaction de fermeté de Cellou Dalein : ‘’Alpha Condé nous trouvera sur son chemin…’’

Facebook icon Twitter icon
Destitution de Kèlèfa Sall
Le Chef de file de l'opposition guinéenne Cellou Dalein Diallo, entouré de certains de ses pairs
Le Chef de file de l'opposition guinéenne Cellou Dalein Diallo, entouré de certains de ses pairs

CONAKRY- Le Chef de file de l’opposition guinéenne a affiché une grande fermeté face au décret du Président de la République confirmant Mohamed Lamine Bangoura à la tête de la Cour  constitutionnelle en remplacement du Keléfa Sall. Cellou Dalein Diallo qui soutient qu’Alpha Condé a parjuré promet des actions fortes pour empêcher selon lui le tripatouillage de la Constitution.

A la sortie de d’une plénière qui a réuni plusieurs opposants au régime d'Alpha Condé au QG de l’UFDG ce jeudi 04 octobre, le chef de file de l’opposition guinéenne a expliqué que la destitution de Kèlèfa Sall  est illégale. Cellou et  ses pairs promettent de réagir fermement après ce "forcing" perpétré contre l’Institution gardienne de la Constitution.

« Il y a trois actes irréguliers, illégaux qui ont été posés. Le premier acte, c’est la destitution du Président de la Cour. Le deuxième acte c’est l’élection d’un nouveau Président. Le troisième acte qui est plus grave c’est le décret pris par le Président de la République qui doit veiller sur le bon fonctionnement des institutions. Ce sont des actes illégaux, non conformes à la Constitution, non conformes à la loi organique portant création, organisation et fonctionnement de la Cour Constitutionnelle. On a écouté d’éminents juristes, le professeur Salifou Sylla, l'ancien ministre de la justice a dit que l’acte est illégal. Le professeur Maurice Zogbélémou, l'ancien ministre de la justice a également dit que l’acte était illégal. Le bâtonnier de l’ordre des avocats a déclaré que l’acte était illégal. Et d’autres éminents juristes dans le pays. Malgré tout, monsieur Alpha Condé trouve qu’il peut prendre lui un décret pour valider cette irrégularité. C’est un parjure parce qu’il a juré sur la Constitution de respecter et de faire respecter la Constitution », a martelé Cellou Dalein Diallo, ajoutant que la République est en danger.

Lire aussi- Sidya Touré: "les guinéens doivent faire attention..."

Face cette situation qui, selon lui,  met en danger le processus électoral, l’opposition promet de réagir de la manière la plus forte. « La Cour Constitutionnelle doit se prononcer aussi bien sur la Constitutionnalité des lois que sur le contentieux électoral. Donc la République est en danger. L’opposition républicaine réagira de la manière la plus ferme contre cette violation de la Constitution de notre pays. Nous allons entreprendre des consultations avec les forces vives, avec tous les patriotes déterminés à défendre la Constitution, à défendre la légalité pour qu’ensemble nous puissions nous opposer à cette forfaiture avec la réaction qui convient. Et croyez-moi Alpha Condé trouvera les patriotes guinéens sur son chemin dans sa tentative de tripatouiller la Constitution pour s’offrir un 3ème mandat », a-t-il annoncé.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 04 octobre 2018 à 17:36