.

Cour Constitutionnelle : Quel avenir pour Kèlèfa Sall ?

Facebook icon Twitter icon
Crise à la Constitutionnelle
Kèlèfa Sall, Président déchu la Cour Constitutionnelle
Kèlèfa Sall, Président déchu la Cour Constitutionnelle

CONAKRY- Après la confirmation par décret de Mohamed Lamine Bangoura, Kèlèfa Sall, le président déchu de la Cour Constitutionnelle va-t-il démissionner ou bien va-t-il décider de rester membre simple de la Cour ? Rien n’est moins sûr !

Interrogé ce mercredi 03 octobre en conférence de presse sur son avenir au sein de cette institution au cas où M. Lamine Bangoura est confirmé,  Kèlèfa Sall n’a pas voulu trancher. Il a cependant précisé qu’il n’a pas à rénicher devant ses responsabilités.  

« Avant d’être président de la Cour Constitutionnelle, il a fallu que j’en soi membre. Je vous  avoue que je n’ai pas encore pensé à cela. Je ne dirai rien d’autre. Lorsque je me serai décidé si jamais tel est le cas, je vous tiendrai informé. J’adresserai un communiqué que je signerai. Je n’ai pas à renicher devant mes responsabilités », a martelé M. Sall.

Alpha Condé a entériné mercredi soir par décret l’élection de Mohamed Lamine Bangoura au poste de président de la Cour Constitutionnelle, en dépit des réserves d’éminents juristes guinéens. Avec cette confirmation, la page de Kèlèfa Sall semble désormais tournée, même si la société civile appuyée par l’opposition promet de nouvelles manifestations à Conakry pour dénoncer le « forcing » à la Cour Constitutionnelle.

A suivre…

Africaguinee.com

 

Créé le Jeudi 04 octobre 2018 à 10:04