.

Nat du groupe Ideal Back Girls: ‘’ Pourquoi j’étais absente sur scène….’’

Facebook icon Twitter icon
Culture
Natu Camara, membre du groupe de rap Idéal Balck Girls
Natu Camara, membre du groupe de rap Idéal Balck Girls

CONAKRY-Méconnu peut-être de la nouvelle génération, le groupe Ideal Balck Girls qui a fait vibrer les milieux culturels dans les années 2000 n'est toujours pas mort. Un retour sur scène n'est pas exclu. En tout cas les membres qui forment ce groupe entretiennent toujours des contacts, même si certaines d'entre elles évoluent en solo.

De retour au bercail, l'une des membres du Groupe, la musicienne, compositrice et guitariste Natu Camara connu sous le nom de Nata qui prépare un album solo s’est confiée, a appris africaguinee.com.

« J’étais partie aux Etats-Unis voir mon mari pour quelques mois. Entre temps, il ne se sentait pas bien. J’étais obligée  de rester un peu. Quand il est décédé, je suis resté pour finir mon veuvage.  Après cela j’étais obligée de rester, parce qu’il n'y avait  pas des conditions familiales et autres. Mes copines vivaient déjà en France. (…) Je n’avais plus de raisons de venir parce qu’elles ne sont pas là », nous a confié Natu Camara, leader du groupe, en séjour à Conakry.

 

Cette star de la musique guinéenne a un genre musical afro rock  et soul. Elle va sortir le 24 novembre 2018 prochain à Conakry un nouvel album solo de 12 titres intitulé ‘’Dimèdi’’.  

 

« Dimèdi  parle de mon enfance et des enfants de mon pays qui n’ont pas de soutien. L’album parle aussi des solutions face à ce qui se passe dans mon pays », explique-t-elle.

Cette artiste est également activiste des droits des enfants des immigrés africains pour leur insertion dans le milieu éducatif  aux Etats-Unis. Elle envisage de lancer des projets allant dans ce sens en Guinée.

«Mon objectif actuel c’est les enfants, j’ai une organisation que j’ai créé pour les enfants. Après la sortie de mon album, j’ai l’intention de mobiliser des fonds pour construire des écoles dans les zones les plus reculées en Guinée pour des orphelins et aider les filles abusées », a annoncé Natu Camara.

Parmi les quatre membres du groupe,  Hadji et  Nat ont décidé dechanter en solo. Mais Nat garde espoir qu’un jour  elles feront  ensemble un grand retour sur scène.

« Chacune travaille en solo. Mais nous sommes des sœurs. On ne s’est jamais séparée. Le grand retour du groupe, il faut suffisamment d’argent pour nous produire. On ne vit pas ensemble. Il faut beaucoup de moyens pour pouvoir réunir les quatre et produire. On parle de notre retour, mais on va travailler d’abord. Chercher l’argent,  après on va se retrouver pour faire quelque chose pour le public », a-t-elle promis.

Fondé en 1997, ce groupe de rap féminin avait rayonné à travers l’Afrique dans les années 2000.

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

 

Créé le Samedi 29 septembre 2018 à 19:51

TAGS