Conakry : des femmes manifestent devant le tribunal de Dixinn…

Justice
Des femmes manifestent devant le TPI de Dixinn
Des femmes manifestent devant le TPI de Dixinn

CONAKRY-De nombreuses femmes ont manifesté ce jeudi 27 septembre 2018 devant le tribunal de première instance de Dixinn. Vêtues de rouges, ces manifestantes protestaient contre la convocation d’une journaliste qui a divulgué une affaire de viol impliquant une étudiante et son tuteur.

Le procès de la journaliste Moussa Yéro Bah, accusée de diffamation par l’économiste Mamadou Oury Baldé cité dans une affaire de viol, a été renvoyé au 4 octobre prochain par le Tribunal de première instance de Dixinn.

Cette première audience a été consacrée à la fixation de la caution. Le parquet de Dixinn a décidé de fixer  le montant à 1 millions de francs guinéens et annonce le report du procès au 04 octobre 2018.

La journaliste et activiste des droits de l’homme a affiché une sérénité et déclare détenir des preuves.  

« En tant que journaliste nous ne parlons pas sans preuve. Nous menons nos enquêtes avant de divulguer les informations à l’antenne. J’ai mené mon travail d’activiste des droits de l’homme j’ai moins parlé de ce dossier.  J’ai cherché, creusé. Quand on vous dit qu'une femme enceinte est détenue en prison, les activistes des droits de l’homme s’activent. Nous savons tous que  le viol est condamné », a martelé la journaliste Moussa Yero devant une foule de femme mobilisée en sa faveur. 

Affaire à suivre...

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 114

 

 

Créé le Jeudi 27 septembre 2018 à 14:40

TAGS