.

La Marine marocaine tire sur un bateau de migrants et fait un mort

Facebook icon Twitter icon
Immigration

Au moins une personne a trouvé la mort mercredi soir après que la Marine marocaine a ouvert le feu sur une embarcation de migrants qui se dirigeait vers l'Espagne. D'après les informations recueillies par l'AFP, il s'agit d'une femme de 22 ans, de nationalité marocaine. Trois personnes ont également été blessées dont une qui est dans un état critique.

Selon les autorités locales, la Marine a été "contrainte" d'ouvrir le feu sur un "go fast", une embarcation rapide, qui refusait d’obtempérer au large de M'diq-Fnideq, une ville située dans le nord du pays, à quelques encablures de l'Espagne. Ils "voyageaient couchés et n'étaient pas visibles" argue cette même source.

Toutes les personnes touchées par les tirs provenait du Rif, à l'extrême nord du Maroc. Selon Mohamed Benaïssa, président de l'Observatoire du nord pour les droits de l'Homme, deux étaient originaires de Fnideq tandis que le dernier provenait d'Al-Hoceima, la capitale de cette région.

A bord du "go fast" se trouvait en tout 25 personnes dont les passeurs espagnols. Le pilote, de nationalité espagnole, n'a pas été touché mais a été arrêté.

AFP

Créé le Mercredi 26 septembre 2018 à 17:20