.

Fria : sale temps pour plusieurs hauts responsables de la préfecture…

Facebook icon Twitter icon
Echo de nos régions
La ville de Fria
La ville de Fria

FRIA-Plusieurs hauts responsables de la préfecture de Fria sont soupçonnés d'être impliqués dans une sale affaire. Ils sont en ce moment prison. Ces cadres sont accusés d’avoir vendu des parcelles appartenant à l’Etat en complicité avec certains coutumiers.

Cette actualité fait couler beaucoup de salives dans la ville industrielle. El Djakariaou Balde directeur préfectoral de la météo, Daouda Boukatin Soumah, le conseiller du préfet et Youssouf Soumah coutumier sont détenus à la prison civile. Pour cause : un conflit domanial les oppose à deux médecins de l’hôpital industriel de Fria Pechiney.

Dr Samany Bangoura et Dr Conté, soutiennent être les propriétaires des parcelles qu’ils disent avoir acheté des mains de Daouda Boukatin Soumah et Youssouf Soumah à dix millions de francs guinéens.

Informé de cette transaction, El Djakariaou Balde directeur préfectoral de la météo aurait à son tour réclamé un montant de cinq millions de francs guinéens aux médecins acquéreurs des parcelles prétextant que les terrains vendus appartiendraient à son service.

Approchée une source sécuritaire a confirmé que les parcelles sont bel et bien la propriété de la direction préfectorale de la météo et non de son directeur

« Ces parcelles appartiennent à la direction préfectorale de la météo, c’est une propriété de l’état  et non du directeur préfectoral de la météo. Il a le droit de les préserver et non de les vendre. Ce qu’il a fait est un acte illégal » soutient cet agent de sécurité

Poursuivant cette même source affirme : « le directeur préfectoral de la météo est en complicité avec certains responsables de l’habitat qui l’ont aidé à s’approprier du site dont l’intégralité est estimée à plus d’un hectare. C’est un domaine qu’ils revendent sans aucun acte juridique », a-t-il soutenu, expliquant que l’affaire a été déférée au niveau de la justice de paix de Fria.

Le directeur préfectoral de la météo, le conseiller du préfet et le coutumier séjournent dans les locaux de la prison civile en attendant d’être situés sur leur sort.

Mohamed Bangoura

Correspondant préfectoral

D’Afriaguinee.com à Fria

 

 

Créé le Mardi 25 septembre 2018 à 10:35

TAGS