.

Championnat guinéen : la saison 2018-2019 déjà compromise?

Facebook icon Twitter icon
Football
Championnat guinéen, ligue 1
Championnat guinéen, ligue 1

CONAKRY-La zone de turbulence que traverse le football guinéen est loin de connaitre une accalmie ! Après le départ ‘’tonitruant’’ du président de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel (LGFP), en la personne de Kerfalla Camara ‘’KPC’’, le sort du championnat guinéen saison 2018-2019 semble scellé. Les tensions qui règnent depuis quelques mois au sein de ce sport risquent de compromettre le déroulement du championnat.

Ce qui est étonnant dans cette situation selon des analystes, le temps était mal choisi pour KPC pour jeter l’éponge à la tête de la Feguifoot. D’abord, le président de la LGFP doit honorer les salaires impayés de plusieurs mois des travailleurs de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel, des arbitres et des clubs de ligue 1 et 2.

Pour cet arbitre de Ligue 1 qui a requis l’anonymat, les engagements pris par les autorités de la Ligue de football n’ont pas été respectés. Par conséquent, selon notre interlocuteur si rien n’est fait,  la saison qui pointe à l’horizon est en danger.

‘’ Nous ne sommes pas payés depuis la fin de la phase aller jusqu’à la fin du championnat, certes il y a eu le transport mais aucune autre indemnité n’a été payée. Les commissaires et tous les arbitres des Ligue 1 et 2 sont concernés, ils n’ont rien reçu comme indemnités depuis la 11ème journée jusqu’à maintenant. Il y a au total 14 matchs en Ligue 1 et 16 en Ligue 2. Pour la première fois nous avons déclenché une grève qui n’a pas duré puis qu’on ne voulait pas qu’on impute cette faute au corps arbitral d’avoir arrêté le championnat.  Nous avions d’ailleurs reçu un engagement de KPC  de payer cet argent et cela a coïncidé  à la fin du championnat 2017-2018. Si cette situation perdure on risque de voir l’ouverture et le déroulement du championnat de cette année compromis ’’ a expliqué cet arbitre qui a requis l’anonymat.  

Cet imbroglio qui est loin de voir le bout du tunnel n’a pas laissé de marbre les clubs de Football concernés. Pour Ibrahima Sory Nimaga ‘’Bleu-Bleu’’, Président de Flamme Olympique (Ligue 2), un délai de dix jours est donné aux autorités sportives pour pallier cette situation qui perdure.

‘’ Nous allons adresser un courrier à la Fédération Guinéenne de Football et à la Ligue Guinéenne de Football professionnel pour leur dire de payer l’argent de la subvention, dans le cas échéant nous ne jouerons pas cette nouvelle saison. Chaque club de Ligue 1 doit recevoir 140 millions et ceux de la Ligue 2 doivent avoir 108 millions. Nous leur donnons 10 jours de sursis  avant de passer à la vitesse supérieure’’ a lancé le président de Flamme Olympique.

Aux dires de Bleu-Bleu, l’ancien président de la Ligue  KPC a pris des engagements de payer l’argent de la subvention. Pour lui il n’est pas normal de jeter l’éponge quand des promesses tenues ne sont pas satisfaites. Dans ses diatribes, le coach Bleu-bleu pointe du doigt des complicités au sein de cette ligue.

‘’ Ceci n’est vraiment pas normal, il s’était engagé moralementà payer les subventions il doit le faire au lieu de parler de l’Etat. Il a promis et il devait s’acquitter avant toute démission de sa part. Mais ce qui reste clair il y a des complicités à la ligue même (…), si vous voyez des clubs comme le CIK (Club Industriel de Kamsar), l’As Kaloum et le Wakiriya n’ont pas signé cette pétition,c’est parce que leurs présidents sont membres de la LGFP. Sur 28 clubs,21 se sont engagésà réclamer leur dus. Si nous ne sommes pas entendus nous irons même alerter les instances du football africain et mondial. Tous les clubs sont déçus, si rien n’est fait, nous ferons tomber la ligue de football Professionnelpour se rabattre comme auparavant à la Fédération de Football à laquelle les clubsétaient affiliés’’ a lancé le coach, avant d’annoncer un mouvement de réclamation dans les prochains jours vers la présidence de la  République.

Affaire à suivre…

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

 

Créé le Samedi 22 septembre 2018 à 19:09

TAGS