.

Pagaille dans une mosquée de Kindia : trois imams dirigent la prière au même moment...

Facebook icon Twitter icon
Religion
La mosquée de Mongoya Hamdallaye
La mosquée de Mongoya Hamdallaye

KINDIA- C’est une scène qui se passe de commentaires ! A Kindia, trois imams se disputent le contrôle de l’imamat dans une mosquée dans la commune urbaine. Ils se sont livrés en spectacle devant des fidèles médusés en début de semaine. Les trois religieux ont fait prier les fidèles à la fois dans une même mosquée. Cette querelle a obligé les autorités de la ligue islamique préfectorale de fermer la mosquée jusqu’à nouvel ordre.

Cette scène qui sort de l’ordinaire s’est déroulée en début de semaine dans la mosquée de Mongoya Hamdallaye, un secteur  relevant  du quartier Thierno Djibia dans la commune urbaine. L’incompréhension entre les trois hommes de Dieu dans cette mosquée a atteint le summum.

Ces derniers temps  les imams de  cette maison de Dieu  étaient à couteaux tirés. Thierno Mamadou Alpha Diallo qui a dirigé la prière dans cette petite mosquée de quatre rangées seulement pendant une vingtaine d’années ne fait plus aujourd’hui, l’unanimité. Tout récemment, dans le secteur un  petit groupe s’est constitué pour le destituer pour des raisons non fondées,  nous à expliqué le chef de quartier de Thierno Djibia. 

« Il fut un temps, il y a eu la même chose dans l’autre mosquée qui se trouve vers l’école Manga Kindi. Les mêmes personnes qui ont fait cette pagaille là-bas sont venus aussi Mongoya Hamdallaye dire que l’imam qui est là et qui a dirigé la prière pendant plus de 20 ans n’est pas lettré. Ils l’ont enlevé en mettant une autre personne à sa place. Ils ont dit que lui, il ne prie pas comme ça se doit, qu’il assiste aux sacrifices des morts. Des arguments qui ne sont même pas fondés. Moi je n’ai  pas été associé, la ligue non plus. Je demande à tous les citoyens de mon quartier de respecter les autorités, quand les autorités leur disent d’arrêter, qu’ils le comprennent. Ce qui s’est passé ici, nous a vraiment humilié, c’est une honte pour la religion musulmane», a déploré Elhadj Djibril Diallo.

Le  muézin de ladite que nous avons interrogé est revenu sur le film de la scène avec beaucoup de regret, car selon lui, il est impensable que des comportements de ce genre puissent  avoir lieu  dans un endroit aussi respecté que la mosquée.

« Dans la mosquée trois imams ont fait prier les fidèles à la fois. Depuis que je suis né, je n’ai jamais vu une telle chose. C’est incroyable mais vrai. Des hommes de Dieu qui se querellent sans cesse. Ils font honte à cette religion, l’un a commencé dehors ici, et puis les autres, tous à haute voix l’ont suivi. Quelle image ! », s’exclame Ibrahim Kaba qui n’en revient toujours pas.  

Face à ces querelles pour le contrôle de cette mosquée, une décision a été prise  par les autorités de la ligue islamique communale pour calmer les nerfs. Elle a décidé de fermer la mosquée craignant le pire. « Lorsque la ligue a été informée, elle est intervenue sans trouver de solutions. C’est ainsi qu’elle a décidé de fermer la mosquée jusqu’à nouvel ordre », explique le muézin qui a déploré le comportement de ces trois imams.

« Notre principal objectif c’est de faire en sorte que l’islam soit fort. Si nous les musulmans nous nous faisons la guerre dans la mosquée, est-ce que ceux qui ne prient pas vont nous prendre au sérieux ? », s’est-il interrogé avec un air de regret sur ce qui s’est pas passé dans leur mosquée.

Aboubacar Sylla

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Kindia

Tel : (00224) 625 25 00 35

 

Créé le Vendredi 21 septembre 2018 à 21:04