Dinguiraye : la tension monte dans le village de Mbonet…

Echos de nos régions
La tension monte à Mbonet (Dinguiraye) crédit photo Aminata.com
La tension monte à Mbonet (Dinguiraye) crédit photo Aminata.com

DINGUIRAYE-La tension monte dans le district de Mbonet situé à 45 km de Dinguiraye centre. Dans cette localité relevant de la sous-préfecture de Bannora, un groupe de jeunes demande des comptes au président de district qu’ils accusent de détournements de fonds issus de l’exploitation artisanale de l’or dans la zone. Ces jeunes qui ont protesté la semaine dernière, demandent le départ du chef de la localité. Mamadou Kobé Diallo accuse le parti au pouvoir, le RPG arc en ciel d’avoir instrumentaliser ce mouvement de contestation.

 « Dans les zones minières notamment aurifères, les 10% de l’exploitation sont versés à l’autorité locale pour le développement du district. Ces fonds ne doivent pas être partagés entre les membres du bureau de district. L’argent est destiné à gérer les problèmes communs. Actuellement dans ce village nous n’avons même pas une maison des jeunes pour nos activités ou pour recevoir une grande personnalité à Mbonet, on se retrouve à l’école ou à la mosquée pour des réunions ce qui est paradoxal. Nous avons demandé à l’actuel président de district Mamadou Kobé Diallo de nous situer sur la destination des fonds versés. Mais il a été incapable de nous faire un compte rendu crédible. Ils ont fait des écrits qui ne sont pas du tout clairs. Le vendredi passé nous sommes allés à la mosquée le voir avec son équipe, ils nous ont fuis. Nous avons du coup fait une marche de protestation. Nous demandons le départ de l’équipe qui dirige le district. Eux ils veulent manger seulement, nous voulons le développement voilà ce qui oppose la jeunesse au bureau de district particulièrement le président Mamadou Kobé Diallo », a expliqué à notre rédaction Mamadou Guissé, jeune de la localité qui indique que les autorités sous-préfectorales et communales sont informées de la situation.

Le président du district qui est accusé de malversation financière, soutient que c’est un petit groupe monté par le parti au pouvoir qui se lève contre lui. Il estime que l’argent généré par les 10% sont des miettes, mais qui sont  judicieusement utilisées.

« C’est un groupe de jeune issu du RPG qui se lève contre moi. L’argent dont il parle est judicieusement utilisé pour le bien des populations. Le montant gagné n’est pas fixe, pour ce dernier trimestre, nous n’avons eu que 21 millions que nous utilisons actuellement pour réhabiliter l’école primaire complètement délabrée. Ils le savent tous. S’ils réclament une maison des jeunes, nous n’avons pas ces moyens présentement. Nous ne pouvons aller au-delà des moyens. Mais s’ils réclament autre chose comme mon départ je n’exclue pas de partir, je suis là pour les populations, sans aucune haine s’ils demandent mon départ avec la bonne foi sans manipulations je rends le tablier » a confié Mamadou Kobé Diallo, président de district de Mbonet.

Les jeunes promettent d’accentuer les mouvements de contestation dans les prochains jours pour faire partir le président de District après l’installation des conseils communaux élus. Pour le moment les autorités préfectorales de Dinguiraye et sous-préfectorales de Bannora d’où relève le district de Mbonet ne font aucun commentaire sur ce bras de fer.

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 93 45 45

 

Créé le Jeudi 30 août 2018 à 14:12

TAGS