Damaro :"Ce que je conseille Cellou à propos d’Abdoulaye Bah et Elhadj Sékhouna…"

Bataille pour le contrôle de la mairie de Kindia
Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire RPG arc-en-ciel
Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire RPG arc-en-ciel

CONAKRY-Amadou Damaro Camara vient de donner un conseil au Chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, pour résoudre le différend qui existe entre Abdoulaye Bah et certains notables de Kindia.  Le président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle, suggère au leader de l’UFDG de réconcilier son candidat à la mairie de Kindia avec les chefs religieux et coutumier de cette région.

« Un maire, c’est celui manage toutes les composantes de la population de sa ville. Il aurait tout à gagner à être d’accord avec toutes les communautés, tous les leaders importants d’opinion. Quelque soit ta couleur politique, si tu dois avoir maille avec les leaders religieux et communautaires, tu peux être désigné, mais est-ce que tu pourras gérer autant ? Parce que c’est une gestion participative. C’est regrettable que ça soit comme ça. Mais je crois que leur candidat aurait mieux fait à se réconcilier avec les incontournables de sa ville », souligne l’honorable Damaro Camara, qui s’est confié ce jeudi 30 août 2018 à un journaliste de notre rédaction.

Lire aussi-Elhadj Sékhouna écrit à Alpha et à Cellou: « Nous ne voulons pas d’Abdoulaye Bah à Kindia… »

La désignation par l’UFDG d’Abdoulaye Bah pour diriger la mairie de Kindia, capitale de la Basse Guinée a suscité assez de polémiques. Elhadj Sékhouna Soumah, chef coutumier de la Basse Côte, Elhadj Mamoudou Camara, imam de la grande mosquée de Kindia ont affiché leur opposition de voir l’exécutif de la commune de la ville des agrumes dirigé par M. Bah. Ce mercredi Cellou Dalein Diallo a tranché sur la question, déclarant que l’UFDG n’a pas un autre candidat qu’Abdoulaye Bah.

« Ce n’est pas négociable ! Abdoulaye Bah a été élu, le RPG et le Gouvernement l’ont reconnu et ont rendu le poste de maire à l’UFDG. Nous n’avons pas un autre qu’Abdoulaye Bah », a tranché le président de l’UFDG.

Amadou Damaro Camara prévient que si Cellou Dalein veut que son candidat puisse gérer sa commune correctement, il a tout intérêt à le réconcilier avec les leaders d’opinion.

« Cellou Dalein a le couteau, il doit couper dans la peau de la panthère. Il ne peut éviter. Ou il coupe dans le blanc ou il coupe dans le noir. Qu’il s’accroche au principe de l’accord, mais s’il veut que son candidat puisse gérer sa commune correctement avec l’appui de tout le monde, je crois qu’ils ont tout intérêt à le réconcilier avec ces leaders ou à trouver un autre homme de consensus. Mais je ne vois pas un maire agir avec succès dans une commune où il est opposé aux chefs coutumiers et aux chefs religieux (…) il a tout à gagner à s’entendre avec les leaders d’opinion de sa ville », avertit le chef de file de la majorité présidentielle au Parlement.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Jeudi 30 août 2018 à 14:21