Guinée : cette "erreur" que Kassory n’aurait pas dû commettre…

Politique
Le Premier ministre guinéen, Ibrahima Kassory Fofana dansant la Mamaya à Kankan
Le Premier ministre guinéen, Ibrahima Kassory Fofana dansant la Mamaya à Kankan

CONAKRY-Le premier ministre guinéen Ibrahima Kassory Fofana risque de voir son autorité « saper » par certains membres du Gouvernement à cause d’une « erreur » qu’il n’aurait pas dû commettre.

Le Chef du Gouvernement qui a interdit aux ministres de parrainer les Mamayas, a violé ce principe. En marge de la fête de  Tabaski, Kassory Fofana aurait parrainé la grande Mamaya de Kankan, une manifestation culturelle célébrée chaque année en grande pompe dans la capitale de Haute Guinée.   

Le locataire du petit palais de la Colombe qui a pris part à cette Mamaya a esquissé des pas de danses. Enveloppé dans un grand boubou blanc bien brodée, Kassory Fofana, souriant agitait un mouchoir blanc alors qu’il dansait en première ligne.

Pourtant, il y a environs deux mois, il martelait avec un ton de fermeté  que désormais aucun ministre ne sera autorisé à parrainer une quelconque manifestation politique ou sociale en dehors des périodes de campagne.     

Lire aussi-Guinée : Kassory fait une interdiction aux ministres 

‘’ Aucun Ministre, aucun chef de service d’Administration centrale ne sera désormais   autorisé à parrainer une quelconque manifestation politique ou sociale en dehors des périodes définies pour les campagnes électorales. Bien entendu, les fonctionnaires ne sont pas des citoyens spéciaux, ils ont,  comme l’ensemble des citoyens, des droits civils et politiques. Mais tout fonctionnaire souhaitant exercer sa liberté politique au-delà̀ des limites de son obligation de réserve et de neutralité́ devra se mettre, temporairement, en disponibilité́ de l’Administration. Pour cela, nous y veillerons jalousement’’, avait promis le chef du gouvernement.

Sauf que voilà, deux mois après cette annonce, Kassory Fofana est le premier à violer ce principe. Désormais il lui sera difficile de taper du poing sur la table devant ses ministres qui violeront cette interdiction. Certains acteurs politiques et même des citoyens ne tarissent pas de critiques, surtout que selon eux, le pays fait face à de nombreux défis qu'il faut relever dans l'urgence.

Le parti UFR pourtant allié du RPG arc-en-ciel a dénoncé la présence prolongée des membres du gouvernement à Kankan pour cette Mamaya. Sidya Touré en personne ne s'est pas privé de lancer une pique moqueur à l'endroit de Kassory sur Twitter. L’UFDG, principale formation politique d’opposition prévient que le Gouvernement aurait dû faire face à certains  priorités telles que l’installation des conseillers communaux et ruraux au d’aller faire de la Mamaya Kankan.

Focus Africaguinee.com

Créé le Dimanche 26 août 2018 à 15:03