Deux enfants « tués » par des policiers à Bomboli : le Contrôleur « Baffoé » précise…

Accident de la route
Le Contrôleur de police Ansoumane Camara "Baffoé"
Le Contrôleur de police Ansoumane Camara "Baffoé"

CONAKRY- Le Directeur Central des unités d’intervention de la police a démenti l’information selon laquelle certains de ses Hommes seraient à l’origine de la mort de deux enfants ce mercredi 22 août 2018.

Le Contrôleur de police Ansoumane Camara « Baffoé » qui a été contacté par un journaliste de notre rédaction, a indiqué qu’aucun véhicule de la compagnie mobile d’intervention et de sécurité numéro 4 n’a quitté sa base ce jour.

« Nous avons appris cette nouvelle dans les médias ce matin. Ainsi, mes services se sont rapprochés du Commandant du service mis en cause (CMIS 4, ndlr) et ils m’ont confirmé qu’aucun de leurs pick-up n’a bougé ce jour. Je voudrais quand même apporter une précision, si quelqu’un voit mal les écritures comme CC 4 (Commissariat Central, ndlr) ou CMIS 4, (Compagnie mobile d’intervention et de sécurité, ndlr) il peut confondre les services et en tirer une conclusion hâtive. Pour le moment, honnêtement, je ne peux pas vous en dire plus », a précisé le Directeur Central des Unités d’Intervention de la Police.

Pourtant, de nombreux citoyens du quartier Bomboli, soutiennent que l’accident qui a coûté la vie à deux enfants a été causé par un pick-up de la police. 

Kadiatou Bah âgée de 13 ans, et Elhadj Oury Bah âgé d’environ 6 ans, ont été percutés par un pick-up dans le quartier Bomboli aux alentours de 18 heures le mercredi 22 Aout 2018. Selon des témoignages recueillis sur place, cet accident mortel a étécausé par un véhicule des services de police de la CMIS numéro 4, qui roulait à vive allure dans unsens interdit. Après le drame, le pickup mis en cause, qui roulaità vive allure ne s’est pas arrêté.

Affaire à suivre…

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13 

Créé le Vendredi 24 août 2018 à 13:36