.

Guinée: Winrock International fait le bilan de ses 5 années d'activité…

Facebook icon Twitter icon
Publireportage
Atelier de capitalisation Winrock
Atelier de capitalisation Winrock

KINDIA-Winrock International a organisé un atelier de partage et de capitalisation des acquis de son projet « Farmer to Farmer » (f2f). L’atelier qui s'est tenu le samedi 14 juillet 2018 à Kindia en présence du ministre de l'enseignement technique, de la formation professionnelle, de l'emploi et du travail une cinquantaine de participants.

Depuis octobre 2013, Winrock international met en œuvre, le programme Farmer to Farmer (f2f) pour l'éducation et la formation agricole financé à l'échelle mondiale par l'agence des Etats Unis pour le développement international (USAID). Le programme f2f s'appuie sur l'expertise de volontaires américains qualifiés pour renforcer les institutions agricoles en Afrique de l'ouest, permettant ainsi à une nouvelle génération d'éducateurs agricoles, de techniciens et d'agriculteurs capables de relever les défis du secteur agricole.
 

Dans ce cadre, les américains fournissent une assistance technique volontaire aux agriculteurs, aux agro entreprises, aux institutions d'éducation et de vulgarisation des pays en développement. Depuis 1992, les volontaires de Winrock ont accompli plus de 5000 missions dans 58 pays du monde.

En Guinée, 58 missions de volontariat ont été accomplies. Cela a permis de renforcer les capacités de 1854 personnes et assisté 2328 autres dans les institutions d'enseignement agronomiques, les organisations de producteurs et services publics. Cela vient en réponse aux demandes de formations sur différentes thématiques qu'elles ont exprimées.

Cet atelier de partage et de capitalisation des acquis vise à mieux appréhender les résultats, les
enseignements en vue de garantir la pérennisation des activités menées pendant les cinq ans. L’autre but visé par cette rencontre au terme des cinq (5) années d'activité en Guinée de  Winrock international est d’identifier les défis sur lesquels le prochain programme de Farmer to Farmer mettra l'accent.

« L'objectif de cet atelier est de mettre ensemble les partenaires du programme Farmer to Farmer à savoir, les institutions d'enseignement agronomique, les organisations paysannes, les services de vulgarisation du ministère de l'agriculture et d'autres partenaires afin de pouvoir échanger sur l'expérience qu'ils ont acquises pendant des années avec le programme Farmer to Farmer qui est un programme d'assistance technique des volontaires américains, sous le financement de l'agence américaine de développement  international (USAID) », a affirmé Ibrahima Diallo, représentant du directeur programme Farmer to Farmer.

L’atelier a réuni une cinquantaine de personnes, venant des institutions d'enseignement agronomique, du secteur public, des organisations de producteurs, des partenaires au développement et des autorités gouvernementales. Le panel sur comment améliorer la formation et l'éducation agricole en Guinée a été présenté par des acteurs du secteur éducatif et associatif.

Le ministre de l'enseignement technique de la formation professionnelle de l'emploi et du travail a remercié  les partenaires pour leur appui dans le cadre de la réalisation de ce programme.

« cet atelier pour nous est d'une importance capitale. Je voudrais d'abord remercier nos partenaires de Winrock international et l’USAID pour son implication directe dans le développement de ce programme. Parce que ce programme permet de donner une formation de qualité à nos formateurs dans nos institutions d'enseignement technique.  Ce qui permet à  moyen terme voir même à court terme de permettre au pays d'atteindre l’autosuffisance alimentaire », a indiqué le ministre Komara.

Pour sa part, le responsable du programme agricole et environnemental de l'USAID Guinée Sierra Léone a apporté des précisions sur leurs activités. «  Nous sommes là pour tirer des leçons d'un programme que l’USAID a financé en Guinée depuis une vingtaine d'années. Le programme a démarré en 1996 et on est en 2018. Ça fait un peu plus de 20 ans. La phase actuelle de ce programme là fini en septembre. Avant de lancer la nouvelle phase, nous avons jugé opportun de mettre ensemble les partenaires, pour tirer les leçons de ce qui a été exécuté jusque-là, pour savoir quelles ont été les réussites et les faiblesses et comment améliorer le programme futur », a précisé M. Mamy Keita responsable programme agricole et environnemental de l'USAID Guinée Sierra Léone.

Depuis Kindia, Aboubacar Sylla

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 16 juillet 2018 à 19:55

TAGS