.

Grève contre la hausse du carburant: Le Gouvernement fait une annonce…

Facebook icon Twitter icon
Augmentation du prix du carburant
Le Président guinéen, Alpha Condé
Le Président guinéen, Alpha Condé

CONAKRY-Le gouvernement guinéen vient de réagir face à l’annonce du déclenchement d’une grève générale ce mercredi 04 juillet 2018 dans le pays.

« Des discussions vont démarrer  dès demain (mecredi, ndlr) à 10h au ministère du travail avec les partenaires sociaux sur les mesures d’accompagnement », a  annoncé ce mardi 3 juillet 2018 dans l’après-midi le ministre du travail, Lansana Komara au cours d’une conférence de presse à laquelle plusieurs ministres ont pris part.

L’inter-centrale CNTG-USTG qui proteste contre l’augmentation du prix du carburant à 10.000 GNF déclenche une grève générale ce mercredi 04 juillet sur toute l’étendue du territoire national. Elle exige du gouvernement que le carburant soit vendu à 8000, le prix initial, avant l’ouverture de toute négociation.

Lire aussi-Urgent : les syndicalistes déclenchent une grève générale dès ce mercredi…

Le gouvernement va-t-il céder à cette exigence ? Pas sûr! Si l’on en croit au ministre des hydrocarbures, Diakaria Koulibaly, qui indique que le prix du carburant ne dépend pas du Gouvernement.

 « La structure du prix n’est pas le fait du gouvernement, c’est le fait de la législation (...) Il n’y a pas de bras de fer,  il y a eu une négociation et cela continuer. Je pense que ce n’est pas la peine de créer la psychose chez les populations »,  a-t-il nuancé.

Une dépêche de Bah Aïssatou 

Pour Africaguinee.com 

Tél : (00224) 655 31 11 14

Créé le Mardi 03 juillet 2018 à 20:22

Facebook icon
Twitter icon
Google icon