.

Linsan : le calvaire sans fin des voyageurs…

Facebook icon Twitter icon
Société
Le calvaire des voyageurs à Linsan
Le calvaire des voyageurs à Linsan

CONAKRY-Les usagers de la route nationale numéro 1 traversent un véritable enfer depuis la chute du pont de Linsan, lisière entre les villes de Kindia (Guinée maritime) et Mamou (moyenne Guinée).

L’effondrement de cet ouvrage de franchissement construit depuis le temps colonial coupe le pays en deux. D’une part la Basse Guinée où se trouve la capitale Conakry et le reste des régions de la moyenne, haute et Guinée forestière.

Lire aussi-Le calvaire des voyageurs à Linsan : des images inédites (envoyé spécial)

Le seul point de passage qui a été aménagé par les autorités est coupé depuis ce mercredi 27 juin. Une  forte pluie qui s’est abattue dans la zone a occasionné une coulée de boue, obstruant le point de franchissement. Plusieurs voyageurs ont confié à notre rédaction leur calvaire. Aucun véhicule ne passe, apprend-on au grand dam de milliers de voyageurs.

Pas moins de 1000 véhicules passaient par le pont de Linsan par ce jour. Sa chute occasionne d’inestimables pertes économiques pour le pays. Les travaux d’urgence de reconstruction qui ont été annoncés peinent à prendre forme.

Africaguinee.com     

 

Créé le Jeudi 28 juin 2018 à 10:27

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS