.

Barrage hydroélectrique sur le Milo : Guiter S.A et son partenaire marocain présentent l’étude de faisabilité du projet

Facebook icon Twitter icon
Electricité
Le ministre Taliby Sylla et les partenaires du Gouvernement guinéen
Le ministre Taliby Sylla et les partenaires du Gouvernement guinéen

CONAKRY- Les conclusions de l’étude de faisabilité pour la réalisation du complexe hydro-électrique de Kogbédou-Frankonedou, sur le fleuve Milo, en Haute Guinée ont été présentés ce lundi, 25 juin 2018, par les marocains de la société TRAMAG-concessionnaire, en collaboration avec l’entreprise guinéenne Kaba Guiter S.A. Cette présentation a eu lieu dans un réceptif hôtelier de la place en présence du ministre  de l’Energie et de l’Hydraulique Cheik Taliby Sylla, a constaté Africaguinée.com.

Ce complexe Kogbédou-Frankonedou, selon les maitres d’ouvrages a un potentiel théorique de l’ordre de cent mégawatts (100 MW) installés fournissant une production moyenne de l’ordre de 480 GWH/an.

Ce projet de grande envergure sera développé selon le ministre guinéen de l’Hydraulique et de l’énergie dans le cadre d’un partenariat public-privé avec des compétences étrangères et locales.

‘’ Ma fierté est totale parce que ça été un rude combat de faire comprendre que nous aussi guinéens nous sommes bel et bien capables de construire des barrages en partenariat avec d'autres’’, s’est réjoui le ministre avant d’indiquer  que l’Etat ne prendra en charge que le financement du programme de réinstallation involontaire des populations, ainsi que le programme de gestion environnementale et sociale du projet.

Dans son speech, le ministre Cheik Taliby Sylla a loué les efforts et les compétences de la société Kaba-Guiter qui a fait ses preuves dans la réalisation de plusieurs ouvrages dans le pays.

‘’ L'exemple est là aujourd'hui, je pense que toutes les entreprises guinéennes doivent en profiter pour commencer à développer ce potentiel énorme, énergétique, d'énergies renouvelables dans notre pays. 300 m³ identifiés, non encore aménagés pour que des entreprises guinéennes puissent penser comme  l’entreprise de monsieur  Ansoumane Kaba Guiter à réaliser ce genre d’ouvrages profitables à tous’’, a invité le chef du département de l’Hydraulique et de l’Energie.

Ce projet permettra à la Guinée, selon Benhaman Umouloudi, PDG de Sintaramet DG de TRAMAG, de répondre aux exigences de capacité de production d’électricité de base et d’exportation vers la région à travers la ligne d’interconnexion avec le Mali.

‘’ Ce projet synthèse dans le contexte de partenariat sud-sud qui concrétise le plus grand projet sera réalisé dans le cadre de ce partenariat dont la Guinée a le privilège d’abriter. Ce projet structurant comme vous savez  va profiter à toute la population de la Haute Guinée et qui va fournir un productif de 400gw, c'est à dire une puissance de 400 mégawatts et dans la mise en service opérationnel’’ a expliqué le directeur Marocain de TRAMAG. 

Aux dires des experts, les travaux de Kogbédou débuteront avant la saison des pluies et ceux de Frankonédou à la fin de la saison des pluies avec un décalage d’un maximum de 6 mois par rapport à ceux de Kogbédou. L’entrée en exploitation du complexe est prévue en 2022, alors que la ligne intercontinentale à 255 kV sera en fonction.

Très satisfait de ces résultats, Ansoumane Kaba, PDG de la société Kaba-Guiter  a indiqué que depuis mars 2016 son entreprise s’est engagée sur ce projet sans aucun document, sans même l'aval de bailleurs de fonds qui devaient les accompagner.

‘’Mais nous avons cru en ce projet, nous nous sommes engagés, et de ce cran aujourd'hui nous avons abattu ce travail et ce n’est qu’au mois de mai 2017 que la convention de concession et le contrat d’achat ont été signés. Maintenant il ne reste plus qu’à faire valider le projet au niveau de l’Assemblée nationale’’ s’est félicité l’entrepreneur.

Ce projet permettra à la Guinée de répondre aux exigences de capacité de production d’électricité de base et d’exportation vers la région à travers la ligne d’interconnexion avec le Mali. Il créera selon un document parvenu à notre desk, des opportunités de formation et d’emploi pour les populations locales pendant la construction et l’exploitation du projet et soutiendra le développement socio-économique de la région de la Haute-Guinée.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Mardi 26 juin 2018 à 9:34

Facebook icon
Twitter icon
Google icon