.

Mines : Abdoulaye Magassouba évoque les résultats des réformes sur l’économie…

Facebook icon Twitter icon
Forum Economique de Guinée
Le ministres des Mines Abdoulaye Magassouba entouré de panélistes au FEGE
Le ministres des Mines Abdoulaye Magassouba entouré de panélistes au FEGE

BRUXELLES-Le ministre guinéen des Mines et de la Géologie qui prend part avec plusieurs membres du Gouvernement au Forum économique de la Guinée en Europe, a présenté les réformes réalisées dans le secteur minier ainsi que de leur résultat sur l’économie guinéenne.

Pour le ministre Abdoulaye Magassouban ce type de Forum est une opportunité extraordinaire pour non seulement promouvoir l’investissement en Guinée dans tous les secteurs de l’économie mais aussi pour entretenir l’intérêt de la Diaspora Guinéenne. « Nous savons que la diaspora guinéenne a une potentialité importante non seulement d’investissement en Guinée, mais de participation au développement par l’apport des compétences nécessaires », a-t-il déclaré.

Ce qui concerne le secteur minier,  a-t-il expliqué « nous avons essentiellement présenté les réformes réalisées dans les secteurs au cours des sept dernières années mais aussi les résultats atteints grâce à ces réformes et les défis que nous avons aujourd’hui. En termes de défis, il s’agit de faire jouer valablement au secteur minier, son rôle de catalyseur de l’économie nationale ».

A ce titre, Abdoulaye Magassouba a particulièrement parlé des liens entre le secteur minier et les autres secteurs de l’économie. «  Si nous prenons le secteur agricole, nous avons expliqué que dans le cadre de la responsabilité sociétale, entreprennent des projets dans le secteur agricole autour de leurs exploitations minières. Nous avons aussi parlé de la mise en place du fonds de développement local dont une partie des ressources doit être consacrée au développement agricole dans les localités minières », a étayé le ministre des Mines et de la Géologie.

Il souligne aussi avoir  partagé avec l’auditoire les initiatives prises par le gouvernement, en particulier avec la Banque mondiale pour pouvoir utiliser les revenus miniers et développer de grands projets agricoles.

«  Nous sommes en train, actuellement, de négocier un projet dans le secteur agricole, qui doit être soutenu par les revenus miniers. Tout cela nous permet non seulement de pouvoir sensibiliser les investisseurs sur ce qui se passe en Guinée, les progrès réalisés les sept dernières années, mais aussi pour pouvoir présenter des projets concrets sur lesquels nous pouvons travailler ensemble », a-t-il expliqué.

Africaguinee.com

 

Créé le Lundi 25 juin 2018 à 10:32

TAGS